Six Américains libérés à Bamako, annonce Washington

le
0

(Actualisé avec précision sur le rôle des forces américaines, Obama informé) WASHINGTON, 20 novembre (Reuters) - Six Américains figurent parmi les personnes libérées après la prise d'otages à l'hôtel Radisson Blu de Bamako, a annoncé vendredi le colonel Mark Cheadle, porte-parole du commandement de l'armée américaine en Afrique. Des membres des forces spéciales américaines ont en outre participé à l'évacuation de civils alors que les services de sécurité maliens intervenaient à l'intérieur de l'hôtel, a-t-il ajouté. Vingt-cinq militaires américains se trouvaient à Bamako au moment de l'attaque, mais aucune demande d'assistance n'a été formulée, selon un représentant du département de la Défense. La Maison blanche indique quant à elle que Barack Obama est tenu informé de la situation. Le président se trouve en Malaisie où il assiste à un sommet de l'Association des Nations de l'Asie du Sud-Est (Asean). (Warren Strobel, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant