Sivens-Cazeneuve promet des décisions "fortes" sur les munitions

le
2

PARIS, 13 novembre (Reuters) - Bernard Cazeneuve a dit jeudi qu'il annoncerait dans les prochaines heures des décisions "extrêmement fortes" concernant l'utilisation des munitions par les force de l'ordre, après le décès de Rémi Fraisse à Sivens (Tarn) fin octobre. Ce travail a été engagé avant le décès du jeune botaniste sur le site du barrage controversé de Sivens, qui a provoqué la mise en cause de l'utilisation de certaines grenades par la gendarmerie, les décisions étant accélérées en raison de sa mort, a précisé le ministre de l'Intérieur. "Je vais rendre publiques dans les heures qui viennent des dispositions concernant l'utilisation d'un certain nombre de munitions qui ont été utilisées à Sivens", a-t-il dit sur France Inter. "Je vais faire des propositions très concrètes", a-t-il poursuivi, qui permettront "de faire en sorte que les forces de l'ordre soient en situation d'assumer leurs responsabilités et leurs missions dans de bonnes conditions, avec un usage proportionné de la force et, concernant les munitions utilisées, je rendrai publiques dans les heures qui viennent des décisions extrêmement fortes". La mort de Rémi Fraisse, dans la nuit du 25 au 26 octobre, a suscité une vague d'émotion dans tout le pays et a donné lieu à des manifestations contre les violences policières. (Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jbellet le jeudi 13 nov 2014 à 10:06

    on va enfin pouvoir se payer des flics sans aucun risque!! nous sommes dans un pays merveilleux...

  • degrima le jeudi 13 nov 2014 à 09:52

    j'espère qu'il va aussi interdire les cocktails molotov, les explosifs artisanaux, les barres de fer, les pavés, les fusils de chasse, bref, tout l'arsenal employé par certains manifestants.