Sissoko a tout essayé...

le
0
Sissoko a tout essayé...
Sissoko a tout essayé...

C'EST L'HOMME qu'on n'attendait pas. Celui qui n'était pas programmé pour disputer cette finale et qui aura su briller beaucoup plus fort que les étoiles, CR7 sorti blessé à la 25 e minute, et Antoine Griezmann, désespérément muet. Moussa Sissoko, 27 ans, 44 sélections, n'est pas le Bleu le plus célèbre, mais il a travaillé pour sa réputation hier soir au Stade de France. A-t-il été porté par la vidéo d'encouragement postée par son fiston quelques heures avant le match sur les réseaux sociaux ? A-t-il voulu remercier Didier Deschamps de la confiance que ce dernier lui a accordée en le titularisant lors des trois dernières rencontres (quart, demie et finale) ? En a-t-il gardé sous le pied parce qu'il a débuté cet Euro comme remplaçant ? Le public lui a rendu hommage Un peu de tout ça, sûrement. Toujours est-il que, face aux Portugais, Sissoko a survolé la partie -- tout au moins la première heure -- quand d'autres Tricolores, à l'instar de Dimitri Payet, ont semblé accuser le poids des matchs. Le Franco-Malien a beau être un grand sentimental et ne rater aucun épisode des « Feux de l'amour », il n'en reste pas moins un athlète de combat de 1,87 m et 83 kg. Et quand le joueur de Newcastle déboule balle aux pieds, avec sa puissance et sa technique, il vaut mieux se garer. Ces perforations sont sa marque de fabrique, son empreinte génétique. Hier, il les a multipliées tant qu'il a eu un souffle vaillant, écartant tout sur son passage. Il aurait même pu marquer à cinquante minutes d'intervalle (34 e et 84 e), de deux frappes puissantes du pied droit, si Rui Patricio n'avait pas mis son talent en opposition. A chaque fois, le public du Stade de France lui a rendu hommage en scandant son nom. Il faut dire que Moussa Sissoko, sorti à la 110 e minute et remplacé par Anthony Martial, c'est la belle ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant