Sissi reçoit au Caire un émissaire de l'émir du Qatar

le
0

LE CAIRE, 20 décembre (Reuters) - Le président égyptien Abdel Fattah al Sissi a rencontré samedi un émissaire de l'émir du Qatar dans le cadre d'efforts initiés par l'Arabie saoudite pour améliorer les relations entre Le Caire et Doha. L'Egypte et le Qatar se sont brouillés après la destitution par l'armée égyptienne en juillet 2013 du président Mohamed Morsi, que soutenait l'émirat. Mais le mois dernier, la donne a changé dans le Golfe avec la décision de l'Arabie saoudite, des Emirats arabes unis et de Bahreïn de renvoyer au Qatar leurs ambassadeurs, qu'ils avaient rappelés en mars en reprochant à Doha de soutenir les Frères musulmans, la confrérie dont est issu Mohamed Morsi. Cette normalisation, rapportent les agences de presse de la région, a été le principal sujet de discussion abordé entre le président Sissi et le cheikh Mohamed bin Abdulrahman al Thani envoyé par Doha. Un émissaire du roi Abdallah assistait à l'entretien, qui s'est déroulé au Caire. "Les deux pays ont répondu à (cette initiative) avec une grande conviction", écrit l'agence saoudienne SPA. Si les Etats du Golfe ont normalisé leurs relations, il n'en est toujours pas de même entre Le Caire et Doha. L'Egypte, comme l'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis, considère en outre les Frères musulmans comme une organisation terroriste. Le Qatar est considéré comme un important soutien des Frères musulmans en Egypte, dans les Emirats arabes unis et plus récemment en Libye. Toutefois, en septembre, sept membres dirigeants de l'organisation ont été priés de quitter l'émirat, qui a ainsi cédé aux pressions des autres pays du Golfe. (Ali Abdellaty; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant