Siphonner les réserves pour financer...la Sécu

le
0
Deux organismes vont être mis à contribution pour renflouer le déficit de la Sécu. Montant de l'opération : 403 millions d'euros.

Tous les moyens sont bons pour boucler le budget de la Sécu et afficher, dixit Bernard Cazeneuve, «le meilleur résultat depuis que la crise est intervenue». Y compris siphonner des réserves qui ­dorment dans les coffres de la multitude d'entités qui gravitent autour des administrations sociales. Deux organismes vont en faire l'expérience en 2014. Montant de l'opération: 403 millions, une goutte d'eau, comparé aux 12,8 milliards de déficit de la Sécu. Mais il n'y a pas de petits bénéfices.

Première cible, la Caisse d'assurance-maladie du régime spécial des industries électriques et gazières (Camieg), où 170 millions, soit 65 % de ses réserves, vont être prélevés le 31 janvier pour être affectés à l'Assurance-maladie des travailleurs salariés. «Cette mesure participe d'un ­objectif d'intérêt général, celui d...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant