SIPH : RESULTATS ANNUELS 2012 (ERRATUM)

le
0

Des erreurs ont été constatées dans le communiqué  «  Résultats annuels 2012 » publié le 29 avril 2013. Des corrections ont été faites dans le tableau 2011 retraité avant IAS 41 (lignes « coûts des marchandises vendues » et « marge sur coût direct ») et sur les chiffres relatifs au BFR et au cash-flow d'exploitation (page 3).

Vous trouverez ci-après le communiqué corrigé dans son intégralité.

 

Courbevoie, le 29 avril 2013
Comptes arrêtés par le Conseil d'Administration du 22 avril 2013, audités, rapport d'audit en cours d'édition.

En M¤ 2012 2011 retraité * 2011 publié
TOTAL IAS 41 Avant
IAS 41
TOTAL IAS 41 Avant
IAS 41
TOTAL IAS 41 Avant
IAS 41
Chiffre d'affaires caoutchouc 358,5   358,5 403,0   403,0 403,0   403,0
Chiffre d'affaires total 419,4   419,4 422,3   422,3 422,3   422,3
Coûts des marchandises vendues -297,9 -3,5 -294,4 -241,9 -10,0 -231,9 -253,1 -21,1 -231,9
Marge sur coûts directs 121,5 -3,5 124,9 180,3 -10,0 190,4 169,3 -21,1 190,4
Application IAS 41 sur plantations -10,5 -10,5   -9,7 -9,7   -9,7 -9,7  
Résultat opérationnel courant 67,7 -13,9 81,6 131,8 -19,8 151,5 120,7 -30,8 151,5
Résultat opérationnel 63,6 -13,9 77,6 132,0 -19,8 151,8 120,9 -30,8 151,8
Résultat financier -2,7   -2,6 1,1   1,1 1,1   1,1
Charge d'impôt sur le résultat -24,9 1,2 -26,2 -35,7 4,8 -40,6 -32,8 7,8 -40,6
Résultat net 35,9     97,4     89,3    
Résultat net part du groupe 20,3     64,6     59,1    

* Après modification de l'application de la norme IAS 41 et correction d'erreur sur la valorisation des stocks de caoutchouc
 

Sur cet exercice, le marché du caoutchouc a suivi la tendance des marchés financiers. Sur l'année, le cours moyen du caoutchouc a marqué un retrait de 24% par rapport à l'an dernier, à 2,45¤/kg (3,15$/kg) contre 3,24¤/kg (4,51$/kg) en 2011.
Dans ce contexte de marché moins favorable le Groupe SIPH a enregistré un record des volumes de tonnages vendus (+8,7%) lui permettant de compenser partiellement le recul des prix (-18,1%).

La production totale atteint 151 milliers de tonnes (+8,8%), une performance liée à la fois à la hausse de la production propre (+3,9% par rapport à 2011) et au fort dynamisme des planteurs indépendants (+ 13,2% par rapport à 2011).

Le chiffre d'affaires caoutchouc 2012 du Groupe s'élève à 358,5 M¤ contre 403,0 M¤ sur l'exercice 2011, en repli de 11,2% compte tenu de l'effet prix sur cet exercice. Les activités connexes de négoce ont représenté 60,9 M¤ contre 19,3 M¤ l'an dernier. Le chiffre d'affaires total ressort à 419,4 M¤ contre 422,3 M¤ en 2011.

Le coût des ventes a augmenté mécaniquement sur cet exercice par l'effet combiné de :

- la hausse de la part des activités connexes de négoce ;
- la croissance significative des achats extérieurs (54,8% de la production totale contre 52,7% en 2011) ;
- l'application pour la première fois de la taxe à l'export (5%) mise en place par le gouvernement ivoirien qui représente une charge additionnelle de 13 M¤ en 2012.

Les frais généraux sont restées maîtrisés à 33,3 M¤ contre 30,5 M¤ en 2011, malgré un surcroît significatif d'activité. Au final, le résultat opérationnel courant avant IAS 41 ressort à 81,6 M¤ contre 151,5 M¤ l'an dernier.

Sur cet exercice, SIPH a revu et interprété de façon plus restrictive l'application des normes IAS 2 et 41 à la valorisation des stocks de caoutchouc (1) . Compte tenu de ces évolutions et de la disponibilité de l'information nécessaire, SIPH a procédé à une « correction d'erreur » sur la valorisation des stocks 2011.

La valeur des actifs biologiques reste à 150 M¤, un niveau inchangé par rapport à l'an dernier.

Pour rappel, l'application de la norme IAS 41 sur les stocks et les plantations n'a aucun effet sur la trésorerie.

Après IAS 41, le résultat opérationnel courant s'élève à 67,7 M¤ contre 131,8 M¤.

Le Groupe enregistre sur cet exercice une charge non récurrente de 4,2 M¤. Au Libéria, la fermeture de frontière avec la Côte d'Ivoire (réouverte depuis) a pénalisé l'activité de CRC (cf. communiqué du 15 novembre 2012) et retardé la mise en service effective de l'usine à début 2013.

Le programme de développement a été revu et actualisé pour tenir compte de ces éléments et le Groupe a décidé de déprécier sa filiale de 4,2 M¤. Pour rappel, l'acquisition des 40% complémentaires de CRC en début d'année a été réalisée afin de permettre le déploiement du programme de développement envisagé par SIPH sur l'extension de 35 000 hectares. Cette mesure exceptionnelle ne remet pas en cause le très fort potentiel de ce pays qui représente un enjeu considérable dans le potentiel de hausse de la production long terme de SIPH.

Après comptabilisation de cette charge non récurrente, le résultat opérationnel après IAS 41 ressort à 63,6 M¤ contre 132,0 M¤.

Le bénéfice net de l'exercice, qui prend en compte une charge d'impôt de -24,9 M¤ et un résultat financier de -2,7 M¤, s'élève à 35,9 M¤ contre 97,4 M¤ en 2011 (après correction d'erreur).

Le bénéfice net part du Groupe s'élève à 20,3 M¤ contre 64,6 M¤ en 2011.

Capacité d'autofinancement de 93,0 M¤ - Un cash-flow d'exploitation de 63,2 M¤
Une structure financière très saine permettant de financer les programmes d'investissements

Les capitaux propres du Groupe s'élèvent à 297,4 M¤ contre 335,3 M¤, après correction d'erreur sur la valorisation des stocks qui a engendré un effet positif de 15,4 M¤ sur les capitaux propres en 2011.(2)

La structure financière reste très saine avec une capacité d'autofinancement de 93,0 M¤.

Sur cet exercice, le Groupe bénéficie d'une variation positive de son BFR (8,7 M¤ contre -9,2 M¤) et de 15,1 M¤ de remboursement intra-groupe reclassés en « autres flux liés aux opérations de financement ».
Le cash-flow généré par l'activité reste largement bénéficiaire à 63,2 M¤ permettant d'absorber les investissements réalisés pour adapter ses outils industriels et poursuivre les extensions de terres, qui se sont élevés cette année à 42 ,9 M¤ contre 23,0 M¤ en 2011.

Après une politique d'investissements multipliés par deux et une distribution de dividende en 2011 de 70,0 M¤ (dont 40,5 M¤ aux actionnaires de SIPH), la trésorerie disponible s'élève à 41,1 M¤. SIPH présente une situation de trésorerie nette positive de 2,3 M¤.

Proposition d'un dividende de 4,00¤ par action
Le Groupe a décidé de proposer à la prochaine Assemblée Générale du 21 juin 2013 un dividende de 20,2 M¤ soit 4,00¤/action.
 

Gouvernance
En remplacement de Monsieur Jean-Louis Billon, nommé Ministre du Commerce, de l'Artisanat et Promotion des PME au sein du Gouvernement de la République de Côte d'Ivoire, les membres du Conseil d'Administration de SIPH réuni le 19 décembre 2012 ont nommé Monsieur Pierre Billon.

Les fonctions opérationnelles restent assurées par le Directeur Général actuel, Bertrand Vignes. Olivier de Saint Seine quitte ses fonctions de Directeur Général Adjoint mais conserve un rôle d'accompagnement stratégique du Groupe.

Marché &Tendances
En Côte d'Ivoire, la loi de finances 2013 n'a pas reconduit l'exemption de TVA sur les acquisitions de biens et services dont bénéficiait les entreprises réalisant plus de 30% de leurs ventes à l'export. Cette mesure devrait mobiliser 10 M¤ de BFR avant de récupérer cette créance sur l'Etat Ivoirien.

Après un palier au-delà de 3 US/kg début 2013, la moyenne de mars ressort à 2,8 $/kg, dans un contexte économique peu favorable. Les cours moyens du caoutchouc se situent depuis début avril à 2,5 $/kg.
 

Stratégie & Perspectives
Un potentiel de production long terme identifié de 300 000 tonnes à horizon 10 ans

SIPH vise pour 2013 un niveau de production de 160 milliers de tonnes, dont 57% d'achats extérieurs estimés. Cette croissance des volumes nécessitera d'augmenter les capacités de traitement au Ghana et en Côte d'Ivoire. La qualité des caoutchoucs achetés rend également nécessaire des adaptations du processus d'usinage, afin de garantir la production de grades de produits finis les plus recherchés des pneumatiquiers.

Par ailleurs, les programmes d'extensions sur les terres acquises en 2012 (Ghana, Nigeria) et le rajeunissement des plantations du Groupe continuent à représenter des enjeux stratégiques pour SIPH.

Le Groupe envisage dès 2013, un niveau d'investissements de 60 M¤ sur ces thématiques, financés sur la trésorerie du Groupe et par un recours à l'effet de levier de la dette encore peu utilisé par le Groupe sur certaines filiales.


(1) Jusqu' en 2011, les stocks de matières premières étaient valorisés en retenant le prix « plancher » fixé par les organisations professionnelles à la clôture, et ce qu'elle que soit l'origine du caoutchouc (plantation ou achats).Ce « prix plancher » a pendant longtemps été très proche du prix payé au planteur. La pratique de prime s'est développée sous l'effet de la concurrence, tandis que l'accentuation de la volatilité rendait moins pertinente l'option du prix à la clôture. Désormais, les stocks sont valorisés en distinguant leur origine : production propre (IAS 41) ou achats (IAS2). La production propre est valorisée à la juste valeur du mois de récolte, et les achats au prix de revient (au lieu de la juste valeur à la clôture appliquée précédemment).La juste valeur de la matière première correspond au prix payé aux planteurs dans les pays d'implantations.

(2) qui se décompose comme suit : 8,1 M¤ sur les capitaux propres au 31 décembre 2011 et 7,4 M¤ à l'ouverture au 1er janvier 2011.

Recevez gratuitement toute l'information financière de SIPH par e-mail en vous inscrivant sur :

www.actus-finance.com

Code Valeur Euronext : SIPH - Code ISIN : FR 0000036857 - Nombre d'actions : 5 060 790

Au sujet de SIPH

La Société Internationale de Plantations d'Hévéas est spécialisée dans la production, l'usinage et la commercialisation de caoutchouc naturel à usage industriel. SIPH exploite plus de quarante milles hectares d'hévéas matures, et vise aujourd'hui une capacité de production de 160 000 tonnes répartie sur 4 pays (Côte d'Ivoire, Ghana, Nigéria et Libéria). Le latex traité est issu de l'exploitation des plantations d'hévéas de SIPH et d'achats effectués auprès de planteurs indépendants. SIPH commercialise sa production, principalement réservée à l'activité pneumatique, sur le marché international. Pour plus d'informations, visitez le site web : www.siph.com.

Contacts SIPH

Frédérique Varennes, Secrétaire Général, Tél : +33 (0)1 41 16 28 51

Contacts ACTUS FINANCE

Anne Pauline Petureaux, Relations Analystes - Investisseurs, Tél : +33 (0)1 53 67 35 74

Nicolas Bouchez, Relations presse, Tél : +33 (0)1 77 35 04 37

Information réglementée
Communiqués au titre de l'obligation d'information permanente :
- Communiqué sur comptes, résultats, chiffres d'affaires Communiqué intégral et original au format PDF :
http://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-31868-communique-siph_resultats-2012-vf-erratum.pdf © Copyright Actusnews Wire
Recevez gratuitement par email les prochains communiqués de la société en vous inscrivant sur www.actusnews.com
Receive by email the next press releases of the company by registering on www.actusnews.com, it's free

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant