SIPH: offre et demande de caoutchouc proches de l'équilibre.

le
0

(CercleFinance.com) - L'action de la la Société internationale de plantations d'hévéas (SIPH) saluait ce matin d'une hausse de 9%, à 35,2 euros, des comptes annuels témoignant d'un retour à l'équilibre du résultat opérationnel. Le spécialiste du caoutchouc naturel indique aussi que 'l'offre et la demande mondiale de caoutchouc (sont) de nouveau proches de l'équilibre'. Le cours de la sève d'hévéa est d'ailleurs sensiblement remonté depuis ses bas niveaux de février.

L'an dernier en effet, le CA déjà connu de SIPH est resté quasi-stable, à 225 millions d'euros.

En revanche, le résultat opérationnel courant total, à cinq millions d'euros, s'améliore très sensiblement par rapport à une perte de 66,5 millions d'euros un an plus tôt. Le résultat opérationnel, de son côté, s'affiche à 0,2 million d'euros, contre - 77,3 millions un an plus tôt.

Si la ligne du bas du compte de résultat demeure dans le rouge, la perte nette part du groupe, qui ressort en 2015 à 2,6 millions d'euros, est cependant divisée par plus de 17 par rapport au déficit de 45 millions constaté un an plus tôt.

'Les cash flows générés par l'activité restent positifs à 24,2 millions d'euros, contre 32,2 millions d'euros au 31 décembre 2014', indique le groupe, d'autant que les investissements ont été ramenés de 51,1 à 35,5 millions d'euros.

Les fonds propres ressortent en légère baisse à 157,5 millions d'euros, pour une dette nette de 80,3 millions et une trésorerie nette en hausse de près de 12 millions à 29 millions.

En 2015, le cours moyen du caoutchouc est ressorti à 1,23 euro/kg, en baisse limitée de 4% sur un an. SIPH estime d'ailleurs toujours que 2015 constituait un 'bas de cycle' en la matière.

En guise de perspectives pour 2016, SIPH estime que 'l'offre et la demande mondiale de caoutchouc de nouveau proches de l'équilibre'.

Le groupe précise que l'offre mondiale de sève d'hévéa a augmenté l'an dernier de 2,1%, alors que la demande, en hausse de 4,5% en 2013 et de 5% en 2014, s'est contractée de 0,8%. 'Ce repli est notamment lié au léger recul de la consommation chinoise dont la part dans la consommation mondiale est passée de 40% en 2014 à 39% en 2015. L'offre et la demande sont donc à l'équilibre', indique le groupe.

D'ailleurs, après être tombé non loin de 1 euro/kg jusqu'en février, le cours du caoutchouc est remonté, le 25 avril, jusqu'à 1,57 euro/kg. 'Le groupe reste toutefois prudent car, en l'absence d'une plus franche reprise économique, la surproduction accumulée depuis trois ans au niveau mondial devra être absorbée et devrait donc continuer à peser sur le marché global du caoutchouc en 2016', nuance la direction.

SIPH table en outre, en 2016 sur une production globale en hausse de 228.000 tonnes, soit une forte hausse de 22%. Il vise les 400.000 tonnes à horizon 2025.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant