Sinistrose chez les écolos

le
1
Sinistrose chez les écolos
Sinistrose chez les écolos

Ce dirigeant écologiste le reconnaît, dépité : « Il n'y a aucun enthousiasme, quelle bonne raison les militants auraient-ils de venir voter à ce congrès? » Aujourd'hui, les quelque 10000 adhérents d'Europe Ecologie-les Verts (EELV) sont appelés à voter pour départager sept motions (lire ci-dessous), qui permettra dans quinze jours de désigner le successeur de Pascal Durand au poste de secrétaire national du parti. Mais la direction craint une faible participation tant les militants sont « désabusés » par les bisbilles internes et le bilan de la participation au gouvernement.

Jeudi soir à Chelles (Seine-et-Marne), la seule réunion consacrée au congrès dans le département (qui compte 170 adhérents) confirme ce désintérêt. Dans la salle, les représentants des motions font face aux deux coresponsables du département et à? trois militants. « On a pourtant fait le maximum pour faire venir du monde », souffle Philippe Cluzeau, organisateur de la réunion. La salle, pourtant petite, est encore trop large et la plupart des chaises restent pliées dans un coin.

Un militant : «Si ça continue, on va couler avec le PS»

Kader, qui vient défendre la motion de la direction sortante, tente de positiver l'état du parti. « Nous avons quand même deux ministres et deux groupes parlementaires », se félicite-t-il. Ses concurrents dressent un tableau plus sombre. « Où est le souffle formidable des européennes de 2009? Notre parti n'a jamais été si peu attractif, reconnaît le sénateur Jean Desessard (motion Via Ecologica). Les gens estiment que nous ne sommes là que pour les places. Il faut aussi arrêter de menacer de quitter le gouvernement si on n'a pas une chose, pour finalement rester alors qu'on ne l'a pas? Ce n'est pas sérieux », poursuit-il. « On ne parle plus d'écologie », se désole Pierre, de la motion Objectif Terre.

Les attaques contre le gouvernement fusent : « mauvais bilan », « sans ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Urfee le samedi 16 nov 2013 à 17:18

    Il ne faut pas se moquer des socialistes ! Il est interdit de rire ! Sinon Christiane va gronder ! Il faut garder l'esprit républicain ! sinon Jean-Marc ne sera pas content !