Singapour reste la ville la plus chère au monde

le
0

EN IMAGES - La ville-État est 11 % plus chère pour les produits de base et 50 % plus chère pour les vêtements que New York.

Le classement 2015 des villes les plus chères du monde, établi par l'institut «The Economist Intelligence Unit» (EIU), s'appuie sur 160 produits et services dont la nourriture, les boissons, les habits, la location et le transport. Les prix pratiqués à New-York font office de base pour concevoir le palmarès. 140 villes dans 93 pays ont été analysées et incluses dans le rapport sur le coût de la vie au niveau mondial relayé par le site britannique The Economist .

Les six premières villes restent inchangées par rapport à l'année dernière. Singapour est en tête du classement depuis deux ans avec Paris en deuxième position et Oslo en troisième. Zurich reste au pied du podium et Sydney conserve sa cinquième place juste devant Melbourne. Le EIU indique qu'il est «extrêmement rare» de retrouver un top cinq similaire deux années consécutives. L'Europe est largement représenté au sein de ce classement. Cinq des dix premières villes sont issues du Vieux continent. Cette présence s'explique par une tendance générale de hausse des prix et du maintien à un niveau élevé de l'euro ainsi que des autres devises utilisées en Europe.

L'étude, destinée initialement aux professionnels anglo-saxons, permet aux entreprises d'obtenir des informations précises sur le coût de vie local. Les ressources humaines peuvent ainsi établir les grilles de rémunérations des cadres et dirigeants présents à l'étranger et fixer d'éventuelles compensations pour les salariés en voyages d'affaire.

Les deux villes où le coût de la vie est le moins élevé sont Karachi au Pakistan et Bangalore en Inde. Le litre de pétrole coûte 1,12$ dans la capitale économique et financière pakistanaise contre 2,40$ à Paris. Les habitants de la ville indienne de Bangalore, dernière du classement, dispose d'un kilo de pain à 1,04$, soit huit fois moins cher qu'à Paris.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant