Singapour échappe finalement à la contraction au T2

le
0

SINGAPOUR, 12 août (Reuters) - L'économie de Singapour a subi une forte décélération de sa croissance au deuxième trimestre mais ne s'est finalement pas contractée, contrairement à ce qui avait été calculé en première estimation, selon des données publiées mardi. Le produit intérieur brut (PIB) sur la période avril-juin a augmenté de 0,1% en rythme annualisé par rapport au trimestre précédente, contre un consensus de -0,1% et alors que l'estimation initiale avait donné une contraction de 0,8%. ID:nL6N0PP1R4 Par rapport au deuxième trimestre 2013, la hausse du PIB est de 2,4%, contre une précédente estimation de 2,1%. Elle marque toutefois une nette décélération après la hausse de 4,8% enregistre au premier trimestre. Ce ralentissement marqué de la croissance de la cité-Etat a surtout été le fait de la chute de 15,2% de la production manufacturière au deuxième trimestre, contre un bond de 12,3% au premier. En première estimation, ce repli de l'activité industrielle avait été estimé à 19,4%. Certains économistes sont cependant d'avis que le secteur manufacturier a passé le creux de la vague; ils s'appuisent entre autres sur la plus forte hausse de l'activité du secteur depuis 12 mois en juillet, avec notamment un bond dans l'électronique. Sur l'ensemble de l'année, le Premier ministre Lee Hsien Loong a dit vendredi tabler sur une croissance comprise entre 2,5% et 3,5%, resserrant ainsi une précédente fourchette de prévisions comprise entre 2% et 4%. (Jongwoo Cheon et Masayuki Kitano, Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Marc Angrand)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant