Singapour-Assouplissement inattendu de la politique monétaire

le
0

SINGAPOUR, 28 janvier (Reuters) - La banque centrale de Singapour a annoncé mercredi un assouplissement de sa politique monétaire, une décision inattendue à l'instar de celles prises récemment par plusieurs autres banques centrales comme en Suisse, au Danemark, au Canada ou en Inde dans un contexte de généralisation des pressions déflationnistes. Dans un communiqué, l'Autorité monétaire de Singapour (MAS) a dit avoir réduit le rythme d'appréciation du taux de change pondéré par les échanges extérieurs de sa devise en raison de perspectives d'inflation qui ont "considérablement évolué" depuis sa dernière évaluation d'octobre. La MAS, qui a dit que ce changement dans les perspectives d'inflation reflétait en grande partie l'effondrement des prix du pétrole, a en revanche maintenu la fourchette et le point médian d'évolution du dollar singapourien. Cette initiative, la première modification inattendue de la politique monétaire en plus de dix ans décidée avant l'évaluation de la MAS prévue en avril, a entraîné une chute du dollar singapourien à 1,3570 pour un dollar SGD=D3 , au plus bas depuis août 2010. La MAS a dit qu'elle maintiendrait sa politique consistant à permettre une appréciation modeste et graduelle du dollar singapourien contre un panier de devises. La politique monétaire de la MAS consiste à laisser sa devise s'apprécier ou se déprécier contre celles de ses principaux partenaires commerciaux dans le cadre d'une bande de fluctuationsdéfinie par rapport au taux de change effectif nominal. Le secret entourant la bande de fluctuations et les paramètres qui permettent de la définir obligent les analystes à des conjectures pour essayer de déterminer l'ampleur et le rythme d'appréciation du dollar tolérés par la MAS. Pour les analystes de Citi, l'absence de l'adverbe "légèrement" appliqué au rythme d'appréciation suggère une modification importante. Ils estimaient que la politique de la MAS était jusqu'à présent de tolérer une appréciation de 2% en rythme annualisé du taux change effectif nominal. Ce rythme pourrait avoir été ramené à 1% voire même 0,5%, selon eux. Les autorités monétaires de Singapour n'ont que très rarement modifié leur politique en dehors des deux évaluations annuelles conduites en octobre et en avril. La dernière modification inattendue de la politique monétaire remonte à octobre 2001, à la suite des attentats du 11 septembre aux Etats-Unis. (Masayuki Kitano et Vidya Ranganathan, Marc Joanny pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant