Sinaï : le vide sécuritaire inquiète Israël

le
0
INFOGRAPHIE - L'assaut d'un poste-frontière s'est soldé par la mort de seize policiers égyptiens.

Une attaque lancée dimanche par des djihadistes contre un point de passage frontalier entre Israël et l'Égypte ravive les inquiétudes israéliennes quant à la dégradation de la sécurité dans le Sinaï, et les capacités de l'armée égyptienne à y faire face.

L'attaque a eu lieu au coucher du soleil, vers 20 heures, au moment de l'Iftar, la rupture du jeûne de ramadan. À bord de deux véhicules tout-terrain, un commando armé a pris d'assaut par surprise le poste égyptien de Karm Abou Salem, près de l'endroit où se rejoignent les frontières israélienne, égyptienne, et celle du territoire palestinien de Gaza. Ce poste, contrôlé par les services de renseignements égyptiens, est celui où avait été échangé l'année dernière le soldat Gilad Shalit.

Sur la vingtaine de gardes-frontières égyptiens présents dans le poste, seize ont été tués dans les premières minutes de l'assaut, et les autres capturés. Cette première attaque à peine terminée, les djihadistes

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant