Simulation : un sous-marin français coule un porte-avions américain

le
0
Simulation : un sous-marin français coule un porte-avions américain
Simulation : un sous-marin français coule un porte-avions américain

C'est un touché-coulé virtuel dont la Marine française parle peu. Le sous-marin nucléaire d'attaque (SNA) Saphir était engagé mi-février dans l'Atlantique Nord afin d'entraîner un groupe aéronaval américain près des côtes de la Floride. Et le submersible tricolore a fait mieux que se défendre puisqu'il a réussi à déjouer les radars de l'escorte du porte-avions USS Theodore Roosevelt et l'a virtuellement coulé avec la majeure partie de son escorte.

Ce fait d'armes a été dévoilé par un compte-rendu de la Marine qui a depuis été retiré du site Internet mais est consultable en cache. Des détails ont donc filtré alors que la Marine est souvent réticente à l'idée de partager le bilan des exercices opérationnels avec les alliés de la France. « C'est la vocation de ces entraînements de pousser l'effort au maximum. La performance du Saphir eu un fort retentissement mais cela peut arriver dans l'autre sens» tempère la Marine jointe par Le Parisien.fr.

Un exercice grandeur nature concluant

Le SNA Saphir faisait d'abord partie de force navale amie des Américains et était chargé de surveiller l'activité sous-marine des ennemis engagés dans une attaque fictive des intérêts économiques américains. Il partageait alors ses informations avec le reste du dispositif notamment les frégates et les destroyers de l'US Navy. Puis dans une seconde phase, le Saphir et ses 70 membres d'équipage sont passé du côté des attaquants.

«Le Saphir s'est glissé discrètement au c½ur de l'écran formé par les frégates américaines protégeant le porte-avions, tout en évitant la contre-détection des moyens aériens omniprésents» explique la Marine. Lorsque l'ordre d'ouvrir le feu a été donné, le SNA était en position idéale pour envoyer au fond de l'océan l'USS Theodore Roosevelt qui doit prendre prochainement la relève d'un autre porte-avion dans le golfe Arabo Persique afin de combattre Daech.

Mise en service ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant