Simone Zaza, le nouveau héros de la Juve

le
0
Simone Zaza, le nouveau héros de la Juve
Simone Zaza, le nouveau héros de la Juve

On pensait que la Juve et le Napoli étaient partis pour se neutraliser, ayant posé les armes à plus de trente minutes de la fin. Puis Simone Zaza a surgi. 1-0 pour la Vieille Dame.

Juventus FC 1-0 SSC Napoli

Buts : Zaza (88e)

Ce devait être le sommet de ce championnat italien. L'occasion de voir les joueurs qui brillent le plus dans la botte : Dybala, le futur selon Messi contre Insigne, le plus grand espoir de la Squadra Azzurra à l'Euro 2016. Au final, tout le monde ou presque est passé à côté de son match. Les deux milieux de terrain, pourtant composés avec Pogba, Marchisio, Khedira, Hamšík, Allan et Jorginho ont eu énormément de déchets techniques. Pour arracher la victoire, la Juve s'en est remis à Simone Zaza, son quatrième attaquant dans la hiérarchie en début de saison. À cinq minutes de la fin, l'ancien attaquant de Sassuolo garde la défense à distance pour déclencher une frappe à la trajectoire flottante, qui trompe Reina et fait exploser le Juventus Stadium. La Vieille Dame reprend la tête du championnat, ce but a donc de grandes chances d'être le plus important de la saison.

Sauvetage de fou de Bonucci


Pour un choc en Serie A, les deux équipes prennent le pari de compositions offensives. Naples vient à Turin avec un vrai 4-3-3, Higuaín, Callejón et Insigne s'occupant du front de l'attaque. Du côté de la Juve, c'est pas mal aussi avec un 4-4-2 où Pogba joue milieu offensif gauche et Cuadrado milieu offensif droit. Ça se confirme dès le début avec une première occase de… Koulibaly qui monte pour chauffer les gants de Buffon. La Juve essaie notamment avec Cuadrado, qui semble avoir retrouvé tous ses dribbles. Mais les vraies occasions sont pour Naples. À la 35e, Hysaj, excellent dans son couloir droit, centre dans la boîte pour Higuaín, qui n'a plus qu'à mettre une tête à bout portant. Sauf qu'au tout dernier moment, Bonucci se détend pour détourner la trajectoire du bout du pied. Dans la foulée, Albiol feinte Barzagli sur corner pour taper aux six mètres. Mais Buffon sort une parade réflexe.

Entrée décisive de Zaza


Pour la reprise en seconde période, c'est Lorenzo Insigne qui se créé son occase avec un petit numéro sur le côté pour frapper fort sur le gardien en angle fermé. À la 55e, Bonucci, qui souffrait du genou à la suite d'un choc avec Lichtsteiner, dit stop et file se mettre…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant