Simone Gbagbo à nouveau jugée en Côte d'Ivoire en avril

le
0
    ABIDJAN, 18 mars (Reuters) - Simone Gbagbo, femme de 
l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, sera jugée le 25 
avril en Côte d'Ivoire pour crimes contre l'humanité en raison 
de son rôle dans les violences qui firent quelque 3.000 morts 
lors d'une brève guerre civile en 2011, a annoncé son avocat, 
vendredi. 
    Simone Gbagbo, que la Cour pénale internationale (CPI) de La 
Haye souhaite voir comparaître devant elle, a déjà été condamnée 
il y a un an à vingt ans de prison pour trouble à la paix 
sociale, organisation de bandes armées et infraction à la 
sécurité de l'Etat. 
    La Côte d'Ivoire refuse de livrer Simone Gbagbo à la CPI 
pour y répondre des mêmes chefs d'accusation. Les autorités 
promettent qu'elle bénéficiera d'un procès équitable. 
 
 (Ange Aboa; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant