Simoncini accuse Essilor de vérouiller le marché de l'optique

le
0
Le fondateur du site de vente de lunettes en ligne Sensee estime, étude à l'appui, que le leader mondial des verres ophtalmologiques empêche l'arrivée de nouveaux entrants qui pourraient baisser les prix.

Marc Simoncini part en guerre contre les grands acteurs de l'optique en France: «Essilor détient le quasi-monopole des verres, le duopole Luxottica-Safilo se partage l'essentiel des montures de marque, et cinq grands distributeurs réalisent 70 % des ventes !» Le fondateur de Meetic - le site de rencontres revendu en 2011 à l'américain Match.com - décrit un marché français de l'optique cadenassé. Sur lequel son site Internet de lunettes et de lentilles Sensee, créé il y a deux ans, entend bien jouer le rôle du trublion, un peu à la manière d'un Free dans les télécoms.

Marc Simoncini affirme qu'en France «le prix en boutique des verres est en moyenne égal à 6 fois leur coût de fabrication, et parfois à 50 fois, alors que le multiple courant dans la distr...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant