Simon Luque (Renault) : "Il fallait que ZOE puisse se charger, quel que soit le niveau de puissance, en courant alternatif"

le
0
La Renault ZOE devrait être commercialisée à partir du mois de décembre 2012. Renault
La Renault ZOE devrait être commercialisée à partir du mois de décembre 2012. Renault

(Relaxnews) - Relaxnews a rencontré Simon Luque, Directeur du projet ZOE chez Renault, et l'a interrogé sur la sortie prochaine de cette citadine 100% électrique à destination du grand public.

Relaxnews : Quand et comment est née ZOE ?
Simon Luque : ZOE est née il y a environ quatre ans, après l'annonce par Carlos Ghosn d'orienter l'alliance Renault/Nissan vers les véhicules zéro émission. Chez Renault, la stratégie a été de produire des véhicules de masse, pour la clientèle la plus large possible. ZOE vise ceux qui parcourent des petites distances tous les jours, de chez eux à leur lieu de travail par exemple. Ce type de véhicule est souvent le deuxième du foyer, ou le premier pour ceux qui voyagent peu.

R. : Quel était le cahier des charges pour développer ZOE ?
S.L. : Une longueur de 4m, et que ce soit un véhicule électrique qui réponde aux gens ayant besoin de parcourir 60km par jour, avec une grande facilité de charge. Nous sommes partis du constat que l'énergie électrique aujourd'hui est partout en courant alternatif. Donc pour faciliter l'accès à cette énergie, il fallait que ZOE puisse se charger, quel que soit le niveau de puissance en courant alternatif. C'est le cas aujourd'hui, puisqu'elle se charge de 3 à 43kW sur une seule prise. Une charge complète s'effectue de 6h à 9h en 3kW et 80% de la charge sont obtenus en 30min en 43kW.

R. : Quid de la batterie embarquée et de ses évolutions futures ?
S.L. : ZOE est bardée de technologies, avec pas moins de soixante brevets autour de ce modèle ! L'objectif a été de maximiser l'énergie embarquée dans la batterie de 22kW pour offrir le plus d'autonomie possible aux clients.

Renault a développé trois innovations, regroupées dans un pack "Range OptimiZEr" qui comprend une pompe à chaleur, un pneu énergie spécifique véhicule électrique, développé en coopération avec Michelin, et la pédale découplée, un système de freinage intelligent qui optimise la récupération d'énergie en provenance du moteur. D'ordinaire, un véhicule électrique demande un apprentissage du freinage, or ZOE se conduit comme un véhicule thermique. Tout cela permet à ZOE d'afficher une autonomie aux alentours de 150km, en conduite urbaine et périurbaine.

Dernière innovation : le chargeur embarqué caméléon qui, avec une seule prise sur la voiture, permet de profiter de la charge lente ou rapide. Nous croyons beaucoup dans le développement de bornes de 22kW, déployées un peu partout sur le territoire, dans des hypermarchés. La prise est standard, donc compatible avec d'autres modèles.

R. : Comment rendre cette batterie encore plus performante à l'avenir ?
S.L. : Il faut rassurer tous ceux qui souhaitent acheter une voiture électrique aujourd'hui : la technologie de batterie qui est dans ZOE a une pérennité suffisamment longue. Les batteries en lithium sont probablement en milieu de vie et ont encore au moins dix ans devant elles. Il n'y aura pas de révolution majeure sur ce cycle là. Renault propose de toute façon la batterie en location, ce qui garantit au conducteur d'avoir toujours une batterie à un bon niveau de charge et de qualité. Nos clients profiteraient donc d'une quelconque évolution majeure.

R. : Renault pourrait-elle développer des véhicules fonctionnant au gaz naturel ?
S.L. : La seule technologie qui permettre d'être à zéro émission de CO2, c'est l'électrique. Le gaz naturel, c'est une technologie que l'on a su maîtriser par le passé, mais nous sommes désormais tournés vers l'électrique, seule réponse existante à la problématique de l'effet de serre et de l'émission de CO2.

R. : Quand sera commercialisée ZOE ?
S.L. : Les commandes sont ouvertes depuis le début du Mondial, mais les premières commandes seront livrées à partir du mois de décembre 2012. ZOE se décline en deux niveaux d'équipements et en trois versions, à partir de 13.700¤ pour la version d'entrée Life, déduction faite des incitations fiscales de 7.000¤ et avec une location de la batterie à 79¤/mois pour un contrat de 36 mois. Deux autres versions supérieures seront commercialisées : Zen et Intense.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant