Simeone : « Ma fierté ? Tirer le meilleur de mes joueurs »

le
0

Invité à parler de sa philosophie de jeu avant la demi-finale retour de la Ligue des Champions face au Bayern Munich, Diego Simeone se moque des critiques dont l’Atlético Madrid peut faire l’objet.

[gallery ids="2460703,2458437,2457811,2453939,2450013"] Diego Simeone, êtes-vous conscient d’être arrivé à tirer le meilleur de votre effectif depuis quelques mois ? Cela fait quatre ans et demi qu’on travaille ici tous ensemble. On a changé pas mal de joueurs. De nouveaux jeunes sont arrivés comme Yannick Carrasco, Angel Correa, Lucas Vietto ou Saul Niguez. Ce sont de grands espoirs et ils vont proposer beaucoup de concurrence en interne. Cela nous permettra d’être meilleurs. J’ai de la chance de pouvoir compter sur des joueurs qui savent comment doit jouer l’Atlético. L’ancien Barcelonais Xavi a estimé qu’une grande équipe européenne ne devrait pas jouer comme l’Atlético… D’abord, je suis respectueux de l’avis de chacun. Le football est un sport fantastique. Il y a de nombreuses manières de jouer. Ma plus grande fierté est de tirer le meilleur des joueurs que j’ai. Si j’avais été sélectionneur, j’aurais eu plus de choix au niveau des joueurs mais en tant que coach, je dois faire avec ce que j’ai. Comment analysez-vous la manche aller avec quelques jours de recul ? Il y a deux mi-temps bien différentes. En première, on était à l’aise. On a pratiqué le jeu qu’on voulait en attaquant bien, en récupérant la balle assez haut et en mettant de l’intensité dans tous nos duels. Après la pause, le Bayern a eu la possession de balle et a su souvent entrer dans notre surface. Pour ce match retour, cela dépendra du mental des deux équipes et qui jouera le mieux sa partition.

Simeone : « Seule la victoire m’intéresse »

Avez-vous mieux dormi la nuit dernière en sachant que Diego Godin était remis de sa blessure ? J’ai dormi de la même façon qu’avant le match aller. Car j’ai trois très bons défenseurs. La présence de Diego (Godin) est importante mais Stefan Savic, José Maria Gimenez et Lucas Hernandez ont été très bons donc on est tranquilles sur ce sujet. Les quatre sont disponibles demain. Face à Pep Guardiola, cela sera une nouvelle opposition de style. Que pensez-vous de son tiki-taka qui a un peu détruit le jeu lorsqu’il était au Barça ? Sincèrement, je m’en moque complétement. Je n’ai pas analysé son type de jeu. Je ne suis pas là pour plaire aux gens mais pour faire gagner l’Atlético Madrid. Quel message voulez-vous transmettre à vos supporters avant ce match retour ? On va être fidèles à notre style. On sera nous-mêmes. On n’est pas là pour jouer le match nul mais pour gagner. Seule la victoire m’intéresse, comme d’habitude.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant