Simeone a retenu la leçon

le
0

Accroché sur la pelouse du PSV Eindhoven il y a trois semaines, l'Atlético Madrid devrait afficher un autre visage mardi soir lors du huitième retour de la C1. C'est en tout cas ce qu'espère son coach, Diego Simeone.

Diego Simeone a eu trois semaines pour potasser son plan pour tenter de marquer enfin un but au PSV Eindhoven. Après le match nul et vierge de l’aller (0-0), l’Atlético Madrid va devoir marquer s’il compte rallier les quarts de finale de la Ligue des Champions sans passer par une éventuelle séance des tirs au but. Et, pour recevoir les Néerlandais, l’Argentin compte bien quitter provisoirement son 4-4-2, mis en place à l’aller notamment : « On pense évoluer en 4-3-3 et on va essayer d'imposer nos points forts, a confié le technicien des Colchoneros en conférence de presse mardi soir. Le PSV est redoutable en contre-attaque et exploite les espaces à merveille. » Pour réussir son plan, Simeone n’a pas caché compter énormément sur Antoine Griezmann qui a retrouvé le chemin des filets lors de ses dernières sorties.

« L'équipe est en bonne forme. On reste sur de bons matches et on entend poursuivre sur cette voie, mardi. J'espère que Griezmann va continuer à combler les besoins de l'équipe, a-t-il affirmé. Il va falloir marquer un but de plus que notre adversaire. » De son côté, Philipp Cocu, le coach du PSV, ne sera pas effrayé par la chaude ambiance du Vicente-Calderon : « On a déjà joué de nombreux matchs face à des équipes prestigieuses dans de grands stades, a estimé l’ancien joueur du FC Barcelone. L'ambiance devrait transcender les joueurs, même si le public ne sera pas pour eux. Il y a une intensité tellement forte dans ce stade, et Simeone y est pour beaucoup depuis quelques années. » D’autant plus que l’Argentin connaît la formule en C1 après avoir atteint la finale en 2014…

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant