Silvio Berlusconi renonce aux législatives

le
0
Affaibli politiquement, «Il Cavaliere» renonce à se présenter aux élections législatives du printemps 2013.

Après avoir laissé entendre durant de longs mois qu'il pourrait à nouveau mener la bataille législative du printemps 2013 et briguer la présidence du Conseil, Silvio Berlusconi a fini par jeter l'éponge. Il n'est plus un «lion», mais un homme âgé de 76 ans, jugeant nécessaire de préciser qu'il a «encore de bons muscles et toute sa tête». Rien à voir avec le leader charismatique qui, en 1994, était descendu dans l'arène politique, avait su réunir les droites italiennes, trouver les mots et la scénographie et offrir une alternative au pays dans le vide laissé par l'opération Mains propres.

Ses alliés se sont éloignés. Les centristes de l'UDC d'abord, puis l'Alliance nationale de Gianfanco Fini et enfin la Ligue du Nord, dont le leader et vieux complice, Umberto Bossi, a dû déposer les armes, empêtré dans un scandale de corruption. Après de cuisants ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant