Silvio Berlusconi persona non grata en Ukraine

le
0

KIEV, 17 septembre (Reuters) - Les services de sécurité ukrainiens (SBU) ont interdit à l'ancien président du Conseil italien Silvio Berlusconi de se rendre en Ukraine pendant trois ans, précisant que cette décision avait été prise pour des raisons de "sûreté nationale", rapporte jeudi le journal en ligne ukrainien Apostrophe. Silvio Berlusconi a été ce mois-ci la personnalité politique la plus en vue à se rendre en Crimée depuis l'annexion de la péninsule par la Russie en mars 2014. Il y a rencontré le président russe Vladimir Poutine, un ami de longue date. La péninsule de Crimée avait été rattachée à l'Ukraine en 1954, sur décision du dirigeant soviétique Nikita Khrouchtchev. Le président ukrainien, Petro Porochenko, a par ailleurs signé mercredi un décret imposant des sanctions à plus de 900 personnes, "pour des raisons de sécurité nationale", après l'annonce de la date des élections que les séparatistes entendent organiser dans l'est du pays. Des dizaines de journalistes, occidentaux pour la plupart, sont concernés par ces sanctions. ID:nL5N11N1Q6 (Alessandra Prentice, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant