Silvio Berlusconi officiellement déchu de son poste de sénateur

le
1
Silvio Berlusconi officiellement déchu de son poste de sénateur
Silvio Berlusconi officiellement déchu de son poste de sénateur

La main sur le coeur et le ton solennel, Silvio Berlusconi est allé saluer ses partisans, à Rome, quelques minutes avant d'être destitué de son poste de sénateur par le Parlement. «C'est un jour amer, un jour de deuil», a déclaré l'ancien président du conseil des ministres italien. «Aujourd'hui, en vous regardant dans les yeux, je vois que l'émotion n'est pas seulement la mienne mais aussi la vôtre», a-t-il dit, en remerciant les milliers de partisans rassemblés pour le soutenir devant sa résidence romaine.

L'ex-chef du gouvernement, au centre de la vie politique italienne depuis vingt ans, a en effet été expulsé du parlement, peu après17h30, sans conséquences immédiates toutefois sur le gouvernement. La loi prévoyant la «déchéance est parfaitement applicable au sénateur Berlusconi» après sa condamnation définitive pour fraude fiscale le 1er août, a argué Dario Stefano, chef de la commission sénatoriale en charge de ce processus de destitution.

Privé de son immunité parlementaire

Cela aura-t-il un impact sur la tenue du gouvernement ? A priori non car l'exécutif gauche-droite mené par Enrico Letta peut compter sur la fidélité de ses ministres de droite et sur 50 parlementaires regroupés sous l'appellation Nouveau Centre droit.

Les Berlusconiens manifestent devant sa résidence romaine où environ 10 000 d'entre eux sont annoncés, tandis que ses opposants fêteront sa déchéance près du Sénat. «On a mis fin à vingt ans de fascisme, on peut très bien mettre fin à vingt ans de berlusconisme», a estimé Giulio, d'une quarantaine d'années, interrogé dans la rue à Rome, en souhaitant que «le pays aille de l'avant après avoir été bloqué tout ce temps».

Désormais privé de son immunité parlementaire, Silvio Berlusconi pourrait-il être arrêté dans l'une des procédures judiciaires encore à son encontre ? «C'est une hypothèse absurde, complètement irréelle», a assuré Franco Coppi, l'un de ses ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • housssss le mercredi 27 nov 2013 à 18:14

    Quelle raclure ce type