Silvio Berlusconi entame ses travaux d'intérêt général

le
0
SILVIO BERLUSCONI ENTAME SES TRAVAUX D'INTÉRÊT GÉNÉRAL
SILVIO BERLUSCONI ENTAME SES TRAVAUX D'INTÉRÊT GÉNÉRAL

CESANO BOSCONE Italie (Reuters) - Sombre et silencieux, Silvio Berlusconi s'est présenté vendredi à la maison de retraite des environs de Milan où il devait entamer ses travaux d'intérêt général dans le cadre de sa condamnation pour fraude fiscale.

La peine de quatre ans de prison ferme infligée en août dernier à l'ancien président du Conseil italien, qui reste à 77 ans la personnalité politique la plus populaire à droite, a été commuée en obligation d'effectuer quatre heures de travail hebdomadaire pendant un an dans ladite maison de retraite, qui accueille également des malades mentaux.

A mi-chemin, cette peine sera automatiquement ramenée à dix mois et demi.

Arrivé à bord d'une limousine aux vitres teintées, l'homme d'affaires, vêtu comme à son habitude d'un costume sombre, est entré sans un mot dans le centre de la Sacra Famiglia, sous les yeux de 200 journalistes italiens et étrangers, en laissant ses gardes du corps à l'extérieur.

"Je trouve tout ce battage médiatique excessif, parce qu'il ne vient pas de lui-même pour aider ceux qui souffrent de la maladie d'Alzheimer. Il est ici parce qu'on l'a contraint à venir", a regretté un bénévole du centre prénommé Mario.

"Nous sommes là parce qu'on l'adore en tant que dirigeant", a expliqué quant à elle Sabatina Carlone, venue avec son mari et un neveu de 18 mois pour exprimer son soutien au Cavaliere. "C'est une parodie de justice. Le président devrait le gracier", a-t-elle ajouté.

S'il a perdu son siège de sénateur après sa condamnation, Silvio Berlusconi reste en mesure de mener campagne pour les européennes qui auront lieu à la fin du mois.

Forza Italia, dont il est le fondateur, est crédité d'un peu moins de 20% des intentions de vote, ce qui lui vaudrait la troisième place derrière le Parti démocrate de Matteo Renzi, actuel chef du gouvernement, et les contestataires du Mouvement 5-Etoiles de Beppe Grillo.

(Silvia Aloisi, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant