Silverstone : Rosberg aux anges, Pirelli au pilori

le
0
Silverstone : Rosberg aux anges, Pirelli au pilori
Silverstone : Rosberg aux anges, Pirelli au pilori

En plus de se targuer d'être le berceau de la Formule 1, Silverstone peut se réjouir d'avoir vécu le Grand Prix le plus fou de la saison, ce dimanche. A cause notamment d'une incroyable série d'éclatement de pneus (quatre au total avec Hamilton dans le 8eme tour, Massa dans le 10eme, Vergne dans 15eme et Perez dans le 46eme) qui a contribué à offrir un spectacle indécis jusqu'à la fin et qui ne manque pas déjà de faire gronder le paddock qui craint de plus en plus pour la sécurité des pilotes durant la course. Dans l'?il du cyclone, Pirelli, manufacturier exclusif de la F1, aura droit à de sérieuses explications dans les jours à venir.

Hamilton et Vettel, du rire aux larmes

Notamment de la part de Lewis Hamilton. Auteur d'une pole position magnifique samedi, le Britannique a cru poursuivre son week-end de rêve en menant la danse pendant huit tours jusqu'à l'éclatement de son pneu arrière gauche. Avant de nouvelles explosions pour Massa et Vergne, le tout après seulement 15 tours. Après l'intervention de la safety car dans le 16eme tour pour nettoyer la piste jonchée de gommes, les cartes ont été redistribuées au profit de Sebastien Vettel, tout heureux de récupérer la tête après sa troisième place en qualification. Car l'Allemand s'était montré plus prompt que son compatriote, Nico Rosberg, au départ en lui ravissant la 2eme place. Le triple champion du monde se dirigeait vers sa quatrième victoire de la saison avant que sa boite de vitesse ne rende l'âme dans le 41eme tour et ne mettent fin à ses ambitions de succès.

Alonso revient à 21 points de Vettel

Un abandon qui provoqua de nouveau l'intervention de la safety car dont profita Rosberg pour faire un tour aux stands et repartir avec des nouveaux pneus pour les six derniers tours. Stratégie gagnante pour le dernier prince de Monaco qui signe donc son deuxième succès de la saison. Derrière, Mark Webber (Red Bull), remonté de la 14eme à la 2eme place au prix d'une fin de course remarquable, a allégé la note pour Red Bull alors que Fernando Alonso (Ferrari), 3eme, a marqué des points importants au championnat du monde. L'Espagnol (111 points) revient à 21 points de Vettel. Lewis Hamilton, 4eme à l'arrivée après une très longue course-poursuite, conclut de la plus des façons le beau week-end de Mercedes. Dont il aurait été l'un des héros malheureux. Côté Français, après s'être longuement battu pour entrer dans les points, Romain Grosjean (Lotus) a abandonné en fin de course. Le premier Français Charles Pic (Caterham) est 15eme juste devant Jules Bianchi (Marussia).

GRAND PRIX DE GRANDE-BRETAGNEDimanche 30 juin 20131- Nico Rosberg (ALL/Mercedes)2- Mark Webber (AUS/Red Bull)3- Fernando Alonso (ESP/Ferrari)4- Lewis Hamilton (GBR/Mercedes)5- Kimi Räikkönen (FIN/Lotus)6- Felipe Massa (BRE/Ferrari)7- Adrian Sutil (ALL/Force India)8- Daniel Ricciardo (AUS/Toro Rosso)9- Paul Di Resta (GBR/Force India)10- Niko Hulkenberg (FIN.Sauber)...15- Charles Pic (FRA/Caterham)16- Jules Bianchi (FRA/Marussia)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant