Silver économie: un portail pour aider les personnes âgées à s'y retrouver

le
0
Le site Solutions-bien-vieillir.com s'adresse aux personnes âgées autonomes, fragiles ou en situation de dépendance, aux aidants professionnels et familiaux, et aux professionnels du secteur, y compris les personnes travaillant en maisons de retraite. (All Rights Reserved)
Le site Solutions-bien-vieillir.com s'adresse aux personnes âgées autonomes, fragiles ou en situation de dépendance, aux aidants professionnels et familiaux, et aux professionnels du secteur, y compris les personnes travaillant en maisons de retraite. (All Rights Reserved)

(AFP) - Un portail de référencement des "solutions du bien vieillir" a été lancé vendredi, pour aider les personnes âgées à identifier des produits de la "silver économie" adaptés à leurs besoins, a annoncé son concepteur, France Silver Eco.

"Alors qu'une offre foisonnante se développe, cet outil est destiné à aider les personnes âgées ou leur entourage à faire un tri parmi les produits de la silver économie, en fonction de leurs besoins", a expliqué à l'AFP Catherine Marcadier-Saflix, directrice générale de l'association France Silver Eco, qui fédère les principaux acteurs publics et privés de l'"économie du vieillissement".

Ce site (Solutions-bien-vieillir.com) est co-financé par la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA), la Caisse nationale d'assurance-vieillesse (Cnav) et la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS).

Il s'adresse aux personnes âgées autonomes, fragiles ou en situation de dépendance, aux aidants professionnels et familiaux, et aux professionnels du secteur, y compris les personnes travaillant en maisons de retraite.

Les entreprises souhaitant voir leurs produits référencés (tablettes, meubles adaptés, aides techniques innovantes...) doivent se soumettre à une sélection réalisée par un comité d'experts qui rassemble des médecins, psychomotriciens, ergothérapeutes, etc...

Le portail ne compte à son lancement qu'une dizaine de produits mais les entreprises intéressées sont invitées à se manifester. Ses concepteurs misent sur une montée en charge d'ici à l'automne.

Pour être retenus, les produits doivent répondre à des critères d'éthique et de qualité, correspondre à des besoins de personnes âgées (veiller à sa santé, lien social, aménagement du logement ...), être développés par une entreprise implantée en France et être disponibles sur le territoire. "Ce n'est ni un site de vente, ni un annuaire", souligne Mme Marcadier-Saflix.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant