Signes religieux : ce qui est interdit en France

le
0
FOCUS - La loi sur le voile intégral qui entre en vigueur ce lundi vient s'ajouter à celle déjà existante sur les signes religieux dans les écoles. Récapitulatif des pratiques non-autorisées.

o La loi du 15 mars 2004 interdit le port de tenues et de signes religieux « ostensibles » à l'école. Elle s'applique depuis la rentrée scolaire 2004/2005.

Ce qu'il est interdit de porter :

- le voile, plus ou moins couvrant (hidjab, tchador, khimâr)

- la kippa

- les grandes croix chrétiennes (catholique, orthodoxe)

- le dastaar, turban avec lequel les Sikhs cachent leurs cheveux

- le bandana s'il est revendiqué comme signe religieux et couvre la tête

Qui est concerné ?

Les élèves des établissements scolaires publics, même majeurs, tout le personnel scolaire, enseignants compris, et les parents accompagnant les sorties scolaires.

Où s'applique l'interdiction ?

Les écoles, collèges et lycées publics (classes préparatoires et BTS compris), et tous les lieux extérieurs accueillant des activités scolaires (gymnases...). Les universités ne sont pas concernées.

En France et dans les territoires d'outremer suivant : France, Saint-Pierre-et-Miquelon, Nouv

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant