Signes de stabilisation du marché automobile en juin

le
0
LES IMMATRICULATIONS EN FRANCE
LES IMMATRICULATIONS EN FRANCE

par Gilles Guillaume

PARIS (Reuters) - Les immatriculations de voitures neuves en France ont encore reculé en juin, de 9,0% en données brutes et en rythme annuel, mais le marché donne des signes de stabilisation au niveau des commandes, de bon augure pour le reste de l'année.

Le mois dernier, 190.199 voitures neuves ont été immatriculées, soit le niveau le plus bas depuis 1997. En données corrigées des jours ouvrables (CJO), la baisse a été limitée à 4,4%.

"Au mois de juin, le marché des commandes a l'air de se stabiliser, c'était la même chose en mai (...) donc on est probablement en train de toucher le fond", a déclaré Patrick Blain, président du CCFA, au cours d'une conférence de presse.

"Nos indicateurs nous permettent de conforter cette prévision (d'une baisse de 8% sur l'ensemble de l'année), qui suppose une stabilisation sur le deuxième semestre."

En données brutes, les immatriculations de voitures neuves avaient reculé de 5,2% en avril et de 10,3% en mai. En données CJO, les reculs avaient été de 9,7% et 10,3% respectivement.

Sur les six premiers mois de l'année, le marché français ressort désormais en baisse de 11,3% en données brutes et de 9,9% en données CJO.

"On observe une amélioration séquentielle du marché automobile français en juin", commente Citi dans une note. "Et ce n'est pas dû à un comparatif favorable car les immatriculations n'avaient baissé que de 1% en juin 2012."

Le CCFA a estimé que le déblocage anticipé de l'épargne salariale, effectif à compter du 1er juillet, jouerait un rôle dans la stabilisation du marché automobile attendue après l'été.

"C'est une mesure qui va dans le bon sens, même si elle ne fera pas non plus exploser les compteurs", a déclaré Patrick Blain. Il en estime l'impact à quelques dizaines de milliers d'immatriculations supplémentaires.

LES FRANÇAIS ONT MIEUX RÉSISTÉ

Chez Renault, la marque éponyme dont la Clio 4 a été en juin la voiture la plus vendue en France a tiré son épingle du jeu avec une hausse de 0,4%. Ce qui a permis d'atténuer la contre-performance de la marque low cost Dacia (-20,2%) et donne au niveau du groupe un repli limité à 3,6%.

Bernard Cambier, directeur commercial de Renault France, a expliqué la baisse des immatriculations de Dacia par les délais de livraison de la petite Sandero, qui atteignent actuellement cinq mois en raison du niveau de la demande. Sur les six premiers mois de l'année, Dacia signe la meilleure performance en France toutes marques confondues (+9,1%).

Du côté de PSA, particulièrement affecté par la crise automobile en Europe, les immatriculations ont encore baissé de 9,5%, une baisse plus sensible chez Citroën (-10,9%), reflet notamment de l'impact de la grève à l'usine d'Aulnay-sous-Bois sur la production de C3, que chez Peugeot (-8,2%).

"Le point bas du marché, je pense que ce sera sur cette fin d'année 2013. Après, on espère une stabilisation et que 2014 ne soit pas très loin du niveau de 2013", a déclaré Xavier Duchemin, directeur commercial de Peugeot France, au cours d'une téléconférence de presse.

"On sent qu'il y a une inflexion, qu'on prend plus de commandes que l'année dernière depuis deux mois."

Peugeot compte sur l'impact de plusieurs nouveautés - 2008 et 308 notamment - au second semestre. Citroën fonde lui aussi des espoirs sur l'arrivée de son nouveau C4 Picasso.

Ces nouveautés permettent aux groupes de maintenir leurs prix, voire d'augmenter leurs tarifs, dans un environnement de marché toujours aussi concurrentiel.

Si les constructeurs étrangers ont mieux résisté que les groupes français sur l'ensemble du premier semestre, ils ont davantage baissé en juin (-11,4% contre -6,9%).

Le groupe Volkswagen a vu ses immatriculations reculer de 10%, Opel (groupe General Motors) a chuté de 35,7% et même Hyundai-Kia a baissé de 22,7%.

A contrario, Toyota a progressé de 6,3% et Fiat de 7,8%.

Avec Benjamin Mallet, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant