Signes d'amélioration sur le marché du PC

le
0
Signes d'amélioration sur le marché du PC
Signes d'amélioration sur le marché du PC

Le marché mondial du PC semble montrer des signes d'amélioration, selon des estimations pour le troisième trimestre publiées mercredi par les cabinets de recherche Gartner et IDC.Gartner estime le repli des ventes à seulement 0,5% sur un an, avec 79,4 millions d'ordinateurs personnels écoulés au total dans le monde entre début juillet et fin septembre.IDC évoque pour sa part une "légère amélioration de la demande des consommateurs", avec au final un recul des ventes de 1,7% à 78,5 millions d'unités.Le marché du PC connaît actuellement sa troisième année de crise, après déjà des baisses de ses ventes de 4% environ en 2012 et 10% en 2013."On peut considérer les résultats positifs en Europe occidentale et en Amérique du Nord comme un signe de reprise graduelle pour le secteur du PC", même si la croissance dans ces régions a en fin de compte été annulée par un déclin des ventes sur les marchés émergents, a commenté Mikako Kitagawa, une analyste de Gartner.D'après elle, "l'attention des consommateurs recommence doucement à se tourner vers les PC tandis que l'adoption des tablettes a atteint son apogée" et que la croissance de leurs ventes ralentit du fait de la saturation du marché.Le groupe chinois Lenovo a renforcé sa position de numéro un mondial du marché des PC, avec des ventes en hausse de 11% sur un an à 15,7 millions d'unités, et une part de marché qui atteint désormais environ 20%, selon les deux cabinets.Le numéro deux, l'américain HP, enregistre une hausse plus modeste de ses ventes (+4,4% selon Gartner, +5,1% selon IDC). Les deux cabinets évaluent sa part de marché à respectivement 17,9% et 18,8%.En troisième position, l'autre grand fabricant américain Dell s'adjuge environ 13% du marché et affiche lui aussi des ventes en hausse, de 9,7%. Jay Chou, un analyste d'IDC, fait état toutefois d'une croissance se manifestant surtout sur le créneau des appareils meilleur marché, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant