Signé Jardim !

le
0
Signé Jardim !
Signé Jardim !

Ils l'ont fait, les cons ! En battant le Zénith 2-0 hier soir à Louis-II, les Monégasques se sont qualifiés pour les 8es en passant même leader devant Leverkusen. Une bonne occasion de rendre hommage au coach Leonardo Jardim. Et toc !
La revanche du "triste"
On ne va pas se mentir : personne n'avait vu venir la qualif de Monaco en 8es de C1. Et encore moins à la première place. Même dans un groupe moins féroce que d'autres, on doutait que le figurant azuréen issu du quatrième chapeau ne parvienne à passer le premier tour après l'hémorragie estivale des départs. On doutait aussi et surtout de Leonardo Jardim, ce coach "non désiré" appelé à remplacer le bon Ranieri. On avait assisté alors dès son arrivée en Principauté à un "Jardim bashing" qui ne s'est jamais vraiment dissipé, et ce, jusqu'à hier soir Sofoot.com n'a pas participé à ce dézinguage en règle. On a plutôt apporté un soutien critique au technicien portugais ramassé dans une formule simple : laissez-le bosser. On a souligné régulièrement le bon travail de fond que les résultats et le jeu pas souvent flamboyant ne traduisaient pas toujours. Après tout, le gars était porteur d'idées ambitieuses et il avait en outre une vraie réflexion sur le jeu. Alors pourquoi le descendre ?

Et puis Monaco s'est qualifié... Leonardo Jardim pouvait savourer hier soir en effectuant la mise au point qui s'imposait : "Cette qualification est importante pour moi. Mais plus importante encore pour le groupe, la Principauté et le football français. Deux équipes françaises sont qualifiées en huitièmes de finale, ce qui est rare. Et je rappelle que Monaco, au mois d'août, était considéré comme la pire équipe du groupe. Une revanche ? Non, je suis heureux, car nous avons réussi notre objectif. Le groupe a donné une franche réponse aux critiques, et spécialement des Français qui ont été les premiers à dire en début de saison qu'il n'avait pas le niveau pour se qualifier. ( ) On a fini premiers, car on a marqué plus de points que les autres. C'est mérité, nous avons été la meilleure équipe. Cette qualification ne changera pas la saison sportive de Monaco. La saison sportive de Monaco a changé au mois d'août. Ce match va donner plus de confiance à notre équipe. Tout le monde l'a oublié : la saison de Monaco a changé en août. Cette victoire est d'abord la victoire des joueurs. Ensuite, c'est celle de l'entraîneur. Quand on arrive dans un nouveau pays, c'est difficile. Et lors de ces six matchs, nous avons réussi à terminer premiers d'une poule où il y avait des équipes de grande qualité avec de grands entraîneurs."



La revanche du "triste"
On ne va pas se mentir : personne n'avait vu venir la qualif de Monaco en 8es de C1. Et encore moins à la première place. Même dans un groupe moins féroce que d'autres, on doutait que le figurant azuréen issu du quatrième chapeau ne parvienne à passer le premier tour après l'hémorragie estivale des départs. On doutait aussi et surtout de Leonardo Jardim, ce coach "non désiré" appelé à remplacer le bon Ranieri. On avait assisté alors dès son arrivée en Principauté à un "Jardim bashing" qui ne s'est jamais vraiment dissipé, et ce, jusqu'à hier soir Sofoot.com n'a pas participé à ce dézinguage en règle. On a plutôt apporté un soutien critique au technicien portugais ramassé dans une formule simple : laissez-le bosser. On a souligné régulièrement le bon travail de fond que les résultats et le jeu pas souvent flamboyant ne traduisaient pas toujours. Après tout, le gars était porteur d'idées ambitieuses et il avait en outre une vraie réflexion sur le jeu. Alors pourquoi le descendre ?

Et puis Monaco s'est qualifié... Leonardo Jardim pouvait savourer hier soir en effectuant la mise au point qui s'imposait : "Cette qualification est importante pour moi. Mais plus importante encore pour le groupe, la Principauté et le football français. Deux équipes françaises sont qualifiées en huitièmes de finale, ce qui est rare. Et je rappelle que Monaco, au mois d'août, était considéré comme la pire équipe du groupe. Une revanche ? Non, je suis heureux, car nous avons réussi notre objectif. Le groupe a donné une franche réponse aux critiques, et spécialement des Français qui ont été les premiers à dire en début de saison qu'il n'avait pas le niveau pour se qualifier. ( ) On a fini premiers, car on a marqué plus de points que les autres. C'est mérité, nous avons été la meilleure équipe. Cette qualification ne changera pas la saison sportive de Monaco. La saison sportive de Monaco a changé au mois d'août. Ce match va donner plus de confiance à notre équipe. Tout le monde l'a oublié : la saison de Monaco a changé en août. Cette victoire est d'abord la victoire des joueurs. Ensuite, c'est celle de l'entraîneur. Quand on arrive dans un nouveau pays, c'est difficile. Et lors de ces six matchs, nous avons réussi à terminer premiers d'une poule où il y avait des équipes de grande qualité avec de grands entraîneurs."



...

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant