Signature vendredi en Inde pour les Rafale-source gouvernementale

le
0
 (Actualisé avec précisions) 
    NEW DELHI, 21 septembre (Reuters) - L'Inde a approuvé 
définitivement l'achat à Dassault Aviation  AVMD.PA  de 36 
chasseurs Rafale, dernière étape avant la signature du contrat, 
a-t-on appris mercredi de source gouvernementale indienne. 
    Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, doit 
arriver jeudi à New Delhi, ou le contrat sera signé le 
lendemain, a ajouté la source, qui a requis l'anonymat.  
    Les modalités financières de l'accord n'étaient pas 
disponibles dans l'immédiat. Des responsables indiens du 
ministère de la Défense avait auparavant avancé un chiffre 
compris entre 8,5 et 9 milliards de dollars (7,6-8,1 milliards 
d'euros). 
    Un haut responsable de ce même ministère avait déclaré la 
semaine dernière que la conclusion de l'accord était proche. 
  
    François Hollande et le Premier ministre indien Narendra 
Modi étaient intervenus en 2015 et avaient porté le dossier au 
niveau gouvernemental, plusieurs années de négociations 
commerciales avec Dassault n'ayant rien donné. 
    La France et l'Inde ont signé en janvier, à l'occasion d'une 
visite du président français, un protocole d'accord pour l'achat 
de ces 36 avions, sans toutefois déterminer les détails 
financiers de la transaction.   
    La commande indienne, qui vise a répondre aux besoins 
urgents de modernisation de l'Armée de l'air, devait 
initialement porter sur 126 avions mais elle a été ramenée à 36 
exemplaires seulement. 
    Cette commande fait partie d'un vaste programme de 
modernisation des forces armées indiennes pour 150 milliards de 
dollars qui fait de l'Inde l'un des marchés les plus prometteurs 
pour les industriels de l'armement. 
     
 
 (Nigam Prusty; Patrick Vignal pour le service français, édité 
par Véronique Tison) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant