Sierra Leone-Confinement obligatoire de quatre jours contre Ebola

le
0

(Actualisé avec précisions) FREETOWN, 6 septembre (Reuters) - La Sierra Leone va imposer à tous ses habitants un confinement de quatre jours à partir du 18 septembre pour essayer d'enrayer la propagation du virus Ebola à travers le pays, a annoncé vendredi un conseiller de la présidence. Les habitants ne seront pas autorisés à sortir de chez eux entre le 18 et le 21 septembre. Il s'agira à la fois d'empêcher l'épidémie de se propager davantage et de permettre aux autorités sanitaires de repérer les cas suspects dès l'apparition de la maladie, a déclaré Ibrahim Ben Kargbo, conseiller de la présidence au sein de la mission de lutte contre Ebola en Sierra Leone. "Cette approche agressive est nécessaire pour traiter une fois pour toute la propagation d'Ebola", a-t-il dit à Reuters. L'épidémie de fièvre hémorragique a fait 491 morts dans le pays. Au total, quelque 2.100 décès ont été recensés depuis mars dans les pays principalement touchés en Afrique de l'Ouest. Le conseiller à la présidence précise que 21.000 personnes seront recrutées pour mettre en application le confinement. Plusieurs milliers de policiers et de militaires sont déjà déployés pour faire respecter la mise en quarantaine des communes dans les régions les plus touchées de Sierra Leone près de la frontière avec la Guinée. Malgré l'envoi de fonds et d'équipements du monde entier vers l'Afrique de l'Ouest, l'épidémie de fièvre Ebola se propage plus rapidement que jamais. Selon les experts, le manque de personnel qualifié au sein de systèmes de santé faiblement structurés constitue un obstacle majeur à la lutte contre le virus (Umaru Fofana; Bertrand Boucey et Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant