Siemens voit ses commandes plombées par la crise

le
0
LA CRISE PLOMBE LES COMMANDES DE SIEMENS
LA CRISE PLOMBE LES COMMANDES DE SIEMENS

FRANCFORT/MUNICH (Reuters) - Siemens a annoncé jeudi une chute de 23%, plus marquée qu'attendu, de ses nouvelles commandes sur le trimestre avril-juin, la crise en Europe incitant les clients du groupe à freiner leurs investissements.

Le conglomérat allemand a vu ses commandes nouvelles tomber à 17,8 milliards d'euros au troisième trimestre de son exercice fiscal, alors que les analystes financiers prévoyaient en moyenne un montant de 19,5 milliards.

Les bénéfices de la branche Industrie, généralement la première à souffrir d'un ralentissement de la conjoncture, ont reculé de 26% à 523 millions d'euros, un résultat inférieur à la plus pessimiste des estimations des analystes. Le consensus le donnait à 619 millions.

Le bénéfice courant des quatre principales divisions (Industrie, Energie, Santé et Infrastructures) a bondi de 59% à 1,82 milliard d'euros, principalement grâce à l'absence des charges exceptionnelles importantes qui avaient pesé sur les résultats l'an dernier.

Le groupe de Munich, dont la gamme de produits va des trains à grande vitesse aux éoliennes en passant par les ampoules électriques et les prothèses auditives, a également bénéficié d'un important carnet de commandes de turbines à gaz et à vapeur et d'autres activités de fin de cycle, qui n'éprouvent les fluctuations de la conjoncture économique qu'avec un décalage d'un an.

Il a réaffirmé sa prévision de bénéfice net des opérations poursuivies annuel, qu'il avait ramené en avril dans une fourchette de 5,2 à 5,4 milliards d'euros contre au moins six milliards auparavant.

Les analystes financiers, eux, s'attendent à ce que le résultat final se situe dans le bas de cette fourchette, voire en dessous.

"Etant donné la détérioration de l'environnement, il devient plus difficile d'atteindre notre objectif pour l'exercice fiscal", a reconnu le président du directoire Peter Löscher.

A la Bourse de Francfort, l'action Siemens abandonnait 3,59% à 64,90 euros à 07h35 GMT alors que l'indice Dax cédait 0,28%.

Siemens a également annoncé jeudi renoncer à introduire en Bourse sa filiale d'éclairage Osram, qu'il prévoit désormais de scinder en distribuant son capital à ses actionnaires au printemps 2013.

Marilyn Gerlach, Nicolas Delame pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant