Siemens veut supprimer des emplois

le
0
L'Allemagne paiera un lourd tribut puisque 5000 emplois seraient supprimés outre-Rhin.

Électrochoc chez Siemens. Les turbulences qui agitaient ce conglomérat allemand depuis plusieurs semaines ont abouti aux mesures drastiques révélées dimanche. Le groupe basé à Munich a annoncé qu'il envisageait la suppression de 15.000 emplois (4 % des effectifs) dans le monde d'ici à la fin de l'année prochaine, dans le cadre du Plan Siemens 2014.

Cet héritage de Peter Löscher, ancien PDG de Siemens, débarqué voici deux mois après un deuxième avertissement sur résultats, apparaît comme l'un des épisodes les plus spectaculaires de l'histoire industrielle allemande. Cependant, grâce à cet effort sans précédent Siemens, désormais piloté par Joe Kaeser, devrait économiser 6 milliards d'euros d'ici à 2014.

L'Allemagne paiera un lourd tribut puisque 5000 emplois supprimés le seraient outre-Rhin. Peu de précisions ont filtré sur ce plan, on sait seulement que les activ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant