Siemens supprimerait des postes dans ses services pour l'énergie

le
0
The Siemens logo is seen during the IFA Electronics show in Berlin
The Siemens logo is seen during the IFA Electronics show in Berlin

FRANCFORT (Reuters) - Siemens réduit ou transfère dans d'autres pays plus d'un millier d'emplois de sa division de services pour l'industrie pétrolière et minière, rapporte lundi le journal Handelsblatt.

Le groupe industriel allemand justifie ces mesures par la sous-utilisation des capacités de la division Process Industries and Drives en Allemagne, dans un contexte de réduction des investissements des grands groupes pétroliers face à la baisse des prix du pétrole, explique le journal en citant des sources du secteur.

Siemens, qui a annoncé l'an dernier près de 12.000 suppressions de postes, s'est refusé à tout commentaire.

En présentant le mois dernier les résultats trimestriels du groupe, le président du directoire Joe Kaeser a reconnu que la division Process Industries and Drives, comme d'ailleurs la division Power and Gas (centrales électriques), était confrontée à d'importants changements structurels.

(Arno Schütze, Véronique Tison pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant