Siemens supprime 2% de ses effectifs pour se restructurer

le
0

(Actualisé avec détails et cours de Bourse) FRANCFORT, 6 février (Reuters) - Le conglomérat industriel allemand Siemens SIEGn.DE a confirmé vendredi son projet de supprimer 7.800 emplois dans le monde, soit 2% de ses effectifs, dans le cadre d'un vaste plan de restructuration. Trois mille trois cents postes seront supprimés en Allemagne, où le groupe emploie 115.000 personnes. La réduction des effectifs permettra d'économiser environ un milliard d'euros qui seront réinvestis dans la croissance, a dit Siemens, qui estime que l'essentiel des gains de productivité seront réalisés d'ici la fin 2016. Selon une source, les coûts de restructuration pourraient s'élever entre 500 millions et un milliard d'euros et l'essentiel de cette somme sera provisionnée sur les comptes de l'année fiscale en cours. Le plan social du groupe sera réalisé dans les deux ans, a ajouté la source. "Notre plan Vision 2020 va nous permettre de ramener le groupe sur le chemin de la croissance durable et de combler l'écart de rentabilité avec nos concurrents", a déclaré Joe Kaeser, le président du directoire de Siemens. Le groupe, qui fabrique aussi bien des trains que des turbines, a ajouté avoir recruté plus de 11.000 personnes depuis le début de son exercice fiscal en octobre. Une source proche du dossier avait annoncé jeudi que Siemens prévoyait de supprimer plus de 7.000 emplois ID:nL6N0VF2F9 Vers 11h10 GMT, le titre Siemens abandonnait 0,93% à 95,40 euros à la Bourse de Francfort, elle-même en recul de 0,79%. (Georgina Prodhan, Patrick Vignal et Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant