Siemens abandonne le solaire

le
0
Le géant allemand, qui prépare un plan de suppression d'effectifs, se focalise sur l'éolien.

Longtemps symbole de la réussite allemande, le conglomérat Siemens connaît quelques ratés cette année. Après avoir plusieurs fois déçu les investisseurs, le groupe va présenter le 8 novembre prochain un plan d'économies qui devrait se traduire par des suppressions de postes mais aussi des cessions d'actifs. En préambule, ses dirigeants ont annoncé lundi la mise en vente de la division «solaire» du groupe.

L'opération n'est pas majeure pour Siemens. Cette activité représente quelques centaines de millions d'euros de chiffre d'affaires, à comparer aux 73 milliards enregistrés pour l'ensemble du groupe l'an dernier. Elle emploie 800 personnes, dont 200 en Allemagne. Le groupe croyait suffisamment à ce secteur pour investir plus de 280 millions d'euros il y a trois ans afin de racheter l'israélien Solel Solal. Mais «le marché global du solaire à concentration a coulé...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant