Siemens a retiré des fonds de la Société générale

le
2

par Lionel Laurent

PARIS (Reuters) - Le groupe industriel allemand Siemens a retiré début juillet, avant la publication des résultats des stress tests bancaires, une somme non précisée de la Société générale, a déclaré mardi à Reuters une source basée à Paris.

La source a précisé que ce retrait n'était pas lié à des difficultés de la banque mais à la performance de l'investissement.

"Siemens a retiré (de la Société générale) des fonds avant la publication des résultats des stress tests. C'était pour des raisons de performance et pas à cause de sujets relatifs aux banques françaises", a déclaré la source.

Celle-ci n'a donné aucune information sur le montant des fonds retirés.

La Société générale n'a pas souhaité commenter cette information.

Le Financial Times a écrit mardi que Siemens aurait retiré 500 millions d'euros d'une grande banque française pour les transférer auprès de la Banque centrale européenne (BCE) il y a deux semaines.

A Francfort, un représentant de Siemens a déclaré que l'information du Financial Times était factuellement inexacte.

A 9h57, l'action Société générale perdait 1,50%, celle de la BNP Paribas 1,88% tandis que Crédit agricole prenait 1,15%.

Noëlle Mennella pour le service français, édité par Julien Ponthus

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • feniks le mardi 20 sept 2011 à 12:05

    Xème publication depuis ce matin qui a été ajustée à plusieurs reprises, à chaque intervention exrérieure pour prouver le manque de réalité de la première publication.
    Amusez-vous à lire toutes ces publications depuis ce matin, c'est édifiant !

  • gp.duche le mardi 20 sept 2011 à 11:29

    C'est super la solidarité européenne....se fendent la gueule, les agences de notation : leur objectif devient clair : bousiller l'Europe, donc un concurrent, en attendant l'hypothétique reprise américaine (sous mandat républicain...of course !)...nous sommes des kékés !....