Sida : l'histoire génétique du VIH reconstituée pour la première fois

le
0
Sida : l'histoire génétique du VIH reconstituée pour la première fois
Sida : l'histoire génétique du VIH reconstituée pour la première fois

C'est une première. Des chercheurs en reconstitué le cheminement du virus responsable du Sida, découvert en 1981 et responsable de 36 millions de morts. Selon leurs conclusions, la pandémie  a débuté à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo, dans les années 20, avant de se propager dans le monde en pleine mutation. 

L'origine de l'épidémie, une transmission à Kinshasa

Cette équipe internationale de recherche a pu reconstituer l'histoire génétique du rétrovirus VIH (virus de l'immunodéficience humaine) responsable du sida, se concentrant sur la souche du groupe M, la plus fréquente. «Pour la première fois, nous avons analysé toutes les données génétiques disponibles en recourant aux dernières techniques phylogéographiques pour estimer statistiquement l'origine du virus», explique le professeur Oliver Pybus du département de zoologie d'Oxford, l'un des principaux auteurs de l'étude. «Nous pouvons ainsi dire avec un degré élevé de certitude d'où et quand la pandémie est partie», a-t-il dit. Les résultats de ces travaux parus jeudi dans la revue américaine Science suggèrent que l'ancêtre commun du VIH est «très probablement» apparu à Kinshasa vers les années 1920.

Rembobinons l'histoire d'un siècle :  les virologues savaient déjà que ce rétrovirus a été transmis des singes à l'homme au moins à treize reprises, mais qu'une seule de ces transmissions est responsable de la pandémie humaine. C'est seulement cette transmission spécifique qui a abouti à l'émergence du VIH-1, à l'origine de la pandémie qui a entraîné près de 75 millions d'infections à ce jour, la plus grande partie en Afrique subsaharienne.

L'urbanisation et le chemin de fer, facteurs de propagation

La suite est résumée par le professeur Pybus :  «notre recherche suggère qu'après la transmission initiale du virus de l'animal à l'homme par la chasse et la consommation de viande de brousse, il y a eu ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant