Sicav et FCP : les rachats se poursuivent

le
0
Pour les OPCVM monétaires, les rachats nets sont toutefois moindres que le mois précédent (-3 milliards d'euros, après -7,7 milliards en juin), comme le note la Banque de France. Ils résultent des désinvestissements des entreprises d'assurance (-2,5 milliards) et des non-résidents (-2,2 milliards) qui excèdent les souscriptions nettes des établissements de crédit (+1,3 milliard) et des autres intermédiaires financiers (+1,1 milliard). En cumul sur 12 mois, les rachats nets s'élèvent désormais à 39,5 milliards. Pour les OPCVM non monétaires, les retraits nets se poursuivent (-3,8 milliards après -2 milliards en juin) touchant les fonds obligations (-1,4 milliard), les fonds mixtes (-1,3 milliard) et autres fonds (-1,3 milliard), les OPCVM actions ayant collecté 0,2 milliard. A noter la progression des valeurs liquidatives (+2,2% en moyenne), notamment pour les fonds actions (+4,4%). Sur un an, les rachats nets atteignent 20,2 milliards, dont près de la moitié proviennent des fonds actions (-9,8 milliards).
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant