Si vous êtes absent, votre voisin surveillera votre logement

le
0

Créée en avril dernier, Verifiemamaison.com, une plateforme collaborative, permet à un particulier de rentrer en contact avec un voisin qui devra vérifier que tout se passe bien chez lui à l’intérieur et/ou à l’extérieur.

Depuis mercredi dernier, les vacances de la Toussaint ont débuté. Et avec elles, les habituelles questions qui peuvent rapidement devenir stressantes: “qui va s’occuper du chat?”, “qui va arroser mes plantes?” ou encore “qui va regarder si tout va bien?”. Car «vacances» ne riment pas toujours avec «tranquillité». Pour vous épargner ces soucis, une plateforme collaborative de voisins, Verifiemamaison.com, a été créée en avril dernier. «Tout est parti de l’opération lancée en même temps par la préfecture de police, baptisée “Tranquillité vacances” *. Lorsque j’ai vu que la police n’avait plus trop le temps d’effectuer ses patrouilles, j’ai décidé de prendre le relais», explique le fondateur Stéphane Melot.

6 à 12 euros par jour

En quoi cela consiste? D’un côté, un «demandeur» qui doit s’absenter de chez lui. De l’autre, un «vérifieur» - qui surveille votre appartement ou votre maison. Le premier se rend sur le site de la plateforme où s’est inscrit le deuxième, renseigne son lieu d’habitation et la période pendant laquelle il souhaite que quelqu’un surveille son bien. Une fois ces critères sélectionnés, apparaît la liste des personnes inscrites sur le site et disponibles pour effectuer la mission. Le «demandeur» peut consulter pour chacun d’entre eux leur fiche avec leur notation (sur 5), les avis qu’ils ont reçus mais également leur localisation.

Une fois le «vérifieur» choisi, le «demandeur» lui transmet par mail ses propres coordonnées puis paie par carte bancaire la transaction - dont le montant est bloqué -, après avoir précisé les missions qu’il lui attribue. Le «vérifieur» envoie à son tour les siennes au «demandeur». Ce dernier sera indemnisé selon deux types de tarifs: 12 euros par jour, si le «demandeur» souhaite des vérifications extérieures et intérieures (ramassage du courrier, nourriture et/ou sortie des animaux, contrôle des arrivées d’eau, de gaz et d’électricité, état des plantes, chauffage, branchement des appareils ménagers...). En revanche, si le voisin n’est pas autorisé à pénétrer à l’intérieur et à effectuer seulement des vérifications extérieures, le prix s’élève à 6 euros. Au-delà d’un jour, un système de forfait s’applique: 10 euros pour deux jours dans le cas de vérifications extérieures et 20 euros pour des vérifications extérieures et intérieures; 35 euros contre 70 euros pour 7 jours et jusqu’à 130 euros contre 260 euros pour un forfait 28 jours.

1000 inscrits en sept mois

Chaque jour, le «vérifieur» reçoit de la part du site un mail pour lui rappeler sa mission. Afin de prouver qu’il a bien effectué ses tâches, le voisin est censé envoyer sur le smartphone du «demandeur» une photographie géolocalisée et datée. S’il ne le fait pas, - et c’est le gros bémol de cette plateforme -, il sera quand même intégralement payé... Il ne recevra comme seules sanctions qu’une faible note et des mauvais commentaires. «Je travaille sur la fonctionnalité qui me permettra de sanctionner ceux qui ne remplissent pas leurs missions. Ce sera sans doute fait d’ici la fin de l’année», conclut Stéphane Melot. Et en cas de dégâts des eaux, de cambriolage ou tout autre accident, le site n’intervient pas et laisse le voisin prendre contact avec le «demandeur». «C’est le principe de la plateforme collaborative: nous mettons deux personnes en relation et après nous les laissons gérer», conclut le fondateur de Verifiemamaison.com, qui a recueilli en sept mois 1000 inscrits dans toute la France, «dont quelques Belges».

* la préfecture de police assure, dans le cadre de ses missions habituelles et patrouilles, des passages fréquents à votre domicile ou à votre commerce durant votre absence

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant