Si nous devions voter aux Golden Globes...

le
0
Le producteur exécutif des Golden Globes Barry Adelman, Miss Golden Globe 2016 Corinne Foxx, Allen Shapiro et Lorenzo Soria, le président de l'Hollywood Foreign Press Association, déroulent le tapis rouge de la 73ème édition des Golden Globes, le 7 janvier 2016.
Le producteur exécutif des Golden Globes Barry Adelman, Miss Golden Globe 2016 Corinne Foxx, Allen Shapiro et Lorenzo Soria, le président de l'Hollywood Foreign Press Association, déroulent le tapis rouge de la 73ème édition des Golden Globes, le 7 janvier 2016.

A la veille de la remise des prix de l’Hollywood Foreign Press Association, « Le Monde » s’est piqué au jeu de la sélection. Nos vainqueurs seraient les séries « Mr. Robot », « Transparent », « Fargo » et l’acteur Jon Hamm. Voici pourquoi.

Dimanche 10 janvier, l’Association hollywoodienne de la presse étrangère remettra à Los Angeles ses Golden Globes pour récompenser les meilleurs films et séries diffusés en 2015, ainsi que les comédien(ne)s qui les auront incarnés. Ne retenant que les catégories les plus importantes dans le domaine des séries, nous vous proposons notre choix, parmi les nominés annoncés le 10 décembre 2015.

Notre « meilleure série dramatique » : « Mr. Robot »

Pas d’hésitation concernant la « meilleure série dramatique » : notre vote irait à la série « Mr. Robot », apparue en juin 2015 aux Etats-Unis (pas en France), plutôt qu’à « Empire », « Game of Thrones », « Narcos » ou « Outlander ». Trop de thèmes sont plus survolés que véritablement traités, mais « Mr. Robot » n’en reste pas moins une série fascinante, qui aura une suite puisqu’une deuxième saison est d’ores et déjà commandée. L’on y suit le jeune Elliot, brillant ingénieur en cybersécurité le jour, hackeur la nuit, victime de phobie sociale. Il va être contacté par une société secrète pour attaquer les serveurs de la multinationale E Corp (qu’il est censé protéger dans son job de jour) et effacer toutes les opérations financières de ce mastodonte du capitalisme. Des milliards de dollars s’évaporant des comptes des plus grands financeurs de la planète… Nul besoin d’être geek pour apprécier ce miroir trouble de notre société à l’ère du big data et en goûter les conséquences politiques.

Notre « meilleure série musicale ou comique...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant