Si les personnages de DBZ étaient des joueurs de foot… Partie 3

le
0
Si les personnages de DBZ étaient des joueurs de foot… Partie 3
Si les personnages de DBZ étaient des joueurs de foot… Partie 3

Dragonball et Dragonball Z ont bercé l'enfance de tous les gamins nés dans les années 80 et 90. Mais si les aventures de Sangoku, Sangohan et Vegeta s'immisçaient dans le monde, qu'est-ce que cela pourrait bien donner ? Destiné aux puristes.

Gotenks

Jeune. Talentueux. Stylé. Gotenks est un des persos de DBZ les plus cools. Déjà, il est ultra fort, le seul capable d'atteindre le niveau Super Sayen 3 avec San Goku. Et puis, il possède une panoplie de techniques plus folles et inutiles les unes que les autres : créer des fantômes miniatures de lui-même, fabriquer un anneau magique – le Galactic Donuts –, enfermer son adversaire dans un ballon pour faire un volley avec Un comportement qui rend ses combats plutôt marrants et qui énerve le camp d'en face. Un peu comme les matchs que dispute Paul-Georges Ntep, qui considère le football comme un jeu. Au point de marquer des buts dignes des cours de récré. Le joueur de 22 ans, doué d'une belle technique, aime lui aussi chambrer et aligner les roulettes et passements de jambe. Problème : les deux sont prétentieux et se prennent pour les meilleurs du monde, ce qui leur joue parfois des tours. Surtout, leurs coups d'éclat ne durent jamais très longtemps : Gotenks, qui est le résultat d'une fusion entre Goten et Trunks, ne peut apparaître que 30 minutes. De même, on voit rarement Ntep plus d'une demi-heure dans un match. Le Sayen finira dans le ventre de Boo. Le Rennais est-il lui aussi destiné à faire un bide ?


Shenron

Plusieurs dizaines de mètres de long et un pouvoir sans limite. Shenron, le dragon qui apparaît lorsque les sept boules de cristal sont réunies, est un acteur majeur de la série. Il a d'ailleurs sauvé la Terre à plusieurs reprises. En effet, à l'instar du Prince Nasser Al-Khelaïfi au PSG, il est capable d'exaucer presque tous les vœux qui lui sont réclamés. Ressusciter des Terriens ? Aucun problème. Attirer des stars mondiales pour construire une équipe de rêve ? Pas de souci. Ainsi, plusieurs fois par an, Shenron et Nasser Al-Khelaïfi sont invoqués pour les besoins de la planète ou du club, afin de rétablir la paix ou agiter le mercato. Leur défaut ? L'impatience. Le dragon n'aime pas trop attendre le choix d'un vœu, alors que le prince souhaite plein de trophées tout de suite maintenant. Et le dragon ne…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant