Si les footballeurs étaient des chansons de Renaud - Épisode 1

le
0
Si les footballeurs étaient des chansons de Renaud - Épisode 1
Si les footballeurs étaient des chansons de Renaud - Épisode 1

Suite à son arrivée à Lorient, Pape Abdou Paye a choisi d'entonner Mistral Gagnant de Renaud pour son bizutage. Preuve que si l'auteur de J'ai loupé Téléfoot ne porte pas dans son cœur les footballeurs et les sportifs en général, l'inverse n'est pas forcément vrai. Et certaines de ses œuvres, qu'elles soient cocasses ou subversives, font étrangement penser à de célèbres acteurs du ballon rond.

Docteur Renaud, Mister Renard

Tout le monde a sa part d'ombre et de lumière, mais certains sont plus schizophrènes que d'autres. Dans Docteur Renaud, Mister Renard, Renaud livre une chronique de ses sautes d'humeur, de son lunatisme. Tout cela rappelle un certain joueur, capable d'enchanter les foules comme de complètement dégoupiller. Luis Suárez, bien sûr. L'attaquant du FC Barcelone, " moitié ange" quand il marque du milieu de terrain ou sur des reprises de volée venues d'ailleurs, "moitié démon" lorsqu'il inflige des morsures à Ivanović ou Chiellini. Suárez, son boulot, c'est de "séduire les gens, les marmots, pour amuser, pour émouvoir ". Mais malheureusement, en raison de ses excès, il est souvent dans le collimateur des institutions et " porte les croix sur son dos, des injustices les plus notoires".

Hexagone

"Être né sous l'signe de l'Hexagone / On peut pas dire qu'ça soit bandant / Si l'roi des cons perdait son trône / Y aurait cinquante millions de prétendants." Avec Hexagone, les Français s'en prennent plein les dents. Ils sont tour à tour qualifiés de "tocards ", de "faux culs", d'"imbéciles " et de "moutons ". Exactement ce que pense Nicolas Anelka de la population du pays, qui " pleure tout le temps " et qu'il considère "hypocrite " ou "raciste ". L'attaquant à la quenelle n'aime pas la France, en témoigne sa carrière passée en majorité au-delà des frontières, et ne se prive pas pour exprimer son dédain envers sa contrée natale et ses habitants. Dédain justement retrouvé dans Hexagone. De là à vouloir "tous les voir crever étouffés de dinde aux marrons", il n'y a qu'un pas. Et quant à savoir si "le fascisme c'est la gangrène", il devra en revanche demander à son pote Dieudo.

Je suis une bande de jeunes + Laisse béton

Yoann Gourcuff est une bande…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant