Si les clubs de football étaient des icônes du rap français, mixtape volume 2…

le
0
Si les clubs de football étaient des icônes du rap français, mixtape volume 2…
Si les clubs de football étaient des icônes du rap français, mixtape volume 2…

Comme La Fouine et son Capitale du crime, toute mixtape qui se respecte mérite un volume 2. Après le premier opus livré avant la dinde de Noël, voici le second opus qui arrive dans les charts avant que 2015 dégaine son premier son.

Prose combat de MC Solaar = Saint-Étienne 1976 Un truc de vieux con. Inconcevable aujourd'hui. Prose combat est le second album de MC Solaar, sorti après le génial Qui sème le vent récolte le tempo. 20 ans après sa sortie, le second opus de Solaar reste une référence. Un son figé dans le temps. Comme Saint-Étienne et sa finale de 1976, un an après leur premier album très costaud sur la scène européenne (demi-finale perdue contre le Bayern Munich). Solaar, c'est des textes chiadés, moins violents que les copains des 90's, le tout saupoudré d'une certaine mélancolie. Dans Prose combat, on parle de psychologique (" Séquelles "), de Serge Gainsbourg (" Nouveau Western "), et les clips sont travaillés. C'est surtout le dernier album phare de Solaar. Un truc que tout le monde cite pour parler du rap français sans avoir à se justifier. Quand les gens veulent s'exonérer de la querelle Paris/Marseille, ils citent Saint-Étienne 1976. Cette formidable équipe, bien que perdante, qui aura l'honneur de défiler sur les Champs. Pour Solaar, son défilé se fera avec Les Enfoirés. Dans les deux cas, on ne reverra plus jamais ça. Pour preuve, à la suite d'un différend juridique avec sa maison de production, l'album n'est plus disponible à la commercialisation depuis le début des années 2000. Allez, qui c'est les plus forts ?

La Scred Connextion = Leeds 2001 Rio Ferdinand, Lee Bowyer, Mark Viduka, Lucas Radebe, Harry Kewell, Alan Smith Au début des années 2000, l'équipe coachée par David O'Leary est un frisson à ciel ouvert. Demi-finalistes de la Ligue des champions en 2001, les Anglais annoncent la couleur : ils veulent briser les standards de la Premier League. Mais les départs de...


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant