Si l'administration américaine fermait pour payer la dette

le
0
Si démocrates et républicains n'arrivent pas à s'entendre d'ici au 2 août pour repousser le plafond de la dette américaine, le département du Trésor renverrait chez eux 800.000 fonctionnaires.

C'est le scénario du pire: si démocrates et républicains ne s'entendent pas pour rehausser le plafond légal de la dette américaine, l'administration devrait fermer ses portes. Les négociations, qui avaient failli échoué pour de bon début avril, ont été prolongées jusqu'au 2 août. L'avertissement de l'agence de notation Moody's, lancé jeudi, place le sujet à nouveau sous les projecteurs alors qu'une réunion à la Maison Blanche entre le président Barack Obama et les représentants républicain n'a débouché sur aucune avancée.

À Washington plane donc la menace des «shutdowns» (fermetures) de l'administration fédérale. Quelles seraient les conséquences si Barack Obama était acculé à prendre cette décision en août?

• 800.000 fonctionnaires au chômage. Un «shutdown» renverrait provisoirement chez eux environ 800.000 fonctionnaires. Les services ministériels non essentiels fermeraient, comme les parcs naturels nationaux, les musées publics, ou encore les 60

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant