" Si Kita s'en va, on met qui à la place ? "

le
0

Au début du mois, une frange de supporters nantais tentait de s'en prendre à Waldemar Kita en plein match de Ligue 1 contre Toulouse. L'expression d'une fracture entre le président et les ultras. Et pour l'essentiel des supporters plus modérés du FC Nantes, une action coup de poing inacceptable et contre-productive.

La scène est surréaliste et a fait le tour des émissions télé de football. Pas pour le meilleur, seulement pour le pire. En tentant de pénétrer dans la tribune présidentielle et de s'en prendre à Waldemar Kita, une partie des supporters du FC Nantes a attiré une affreuse publicité sur son club. L'identité des mécontents ? Pas clairement cités, mais pour beaucoup d'observateurs, des membres de la Brigade Loire, les ultras nantais particulièrement critiques à l'égard du président polonais du club. Un seul homme qui cristallise à lui seul tous les maux et les errances d'une institution à des années-lumière de son – ou ses – âge(s) d'or. Mais si de l'extérieur, on peut facilement en déduire que le divorce est consommé entre Kita et le public nantais, ce serait faire de la posture de la Tribune Loire une généralité dans les travées de la Beaujoire.

Voir un mécène perdre de l'argent pour le plaisir


Dans les autres groupes de supporters, la solidarité avec l'opération coup de poing n'existe pas, ou presque. " Les violences sont inadmissibles, donc on n'est pas solidaires sur la forme. On n'a jamais vu des supporters forcer un passage dans une tribune pour aller frapper le président d'un club, c'est indécent ", estime Bertrand Chauty, l'un des représentants d'Activ'Nantes Supports. Alors que la fronde vise à évincer Waldemar Kita, lui estime que la situation actuelle ne fait " qu'effrayer un potentiel repreneur solide. Qui mettrait de l'argent dans un club en sachant qu'il risque d'être frappé par des supporters mécontents ? "


Président du groupe " Allez Nantes Canaris ", Gilles Crinière n'est d'ailleurs pas trop crédule quant à la possibilité de voir un mécène venir " perdre de l'argent pour le plaisir", et estime plutôt que Kita mérite un peu de respect pour avoir déjà englouti quelques millions dans l'affaire. " Et si demain il dit "Ok je m'en

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant