Si Juvabien, c'est juvamine

le
0
Si Juvabien, c'est juvamine
Si Juvabien, c'est juvamine

En ouverture de la Serie A, la Vieille Dame a collé trois buts à Cagliari, chassant les doutes qui ont accompagné une intersaison délicate. Mand¸uki?, Dybala et Higuaín ont marqué tandis que Buffon a dompté la VAR.

Juventus 3-0 Cagliari

Buts : Mand¸uki? (12e), Dybala (45e) et Higuaín (66e) pour la Juve.

Moment de flottement à l'Allianz Stadium. Le juge de touche se place devant Cigarini, qui s'apprête à tirer un corner. Un coup de pied de coin accordé suite à la frappe de Farias légèrement déviée par Chiellini. Le Brésilien avait hérité du ballon via son coéquipier Cop, tombé par terre après un contact avec Alex Sandro. Environ 80 secondes ont passé et monsieur Maresca dessine un écran TV avec les doigts, puis se dirige au bord du terrain. Un coup d'oeil sur le ralenti et il revient tout doucement sur la pelouse, nouveau mime puis il indique le point de penalty. L'émotion est palpable en tribunes, la VAR - l'arbitrage vidéo - vient de faire ses débuts. Une décision qui n'influencera pas le cours de la rencontre puisque Buffon stoppe la tentative de Farias évitant ainsi l'égalisation de Cagliari et propulse la Juve vers une brillante victoire.

Mand¸uki? pèse, Dybala emballe


Le grand absent de cette reprise de Serie A ne s'appelle ni Bonucci, et encore moins Dani Alves, mais bien Marco Borriello. L'avant-centre italien a décidé de changer de club pour la centième fois de sa carrière après s'être pris le nez avec son coach. Direction la SPAL et Cagliari perd un bonhomme capable de planter 15 buts la saison dernière à 35 balais. Cop le remplace ainsi au pied levé dans le 4-3-1-2 des Sardes. En face, le sextuple champion d'Italie en titre se présente en petite forme entre une préparation difficile et la perte de la Supercoupe d'Italie, mais aussi sans recrue au coup d'envoi.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant