Shutdown : un scénario impossible en France

le
0
Dans notre Etat centralisé, la Constitution garantit la continuité du service public et ouvre plusieurs voies légales pour l'adoption du budget.

La mise au chômage technique des fonctionnaires de l'État, faute de vote du budget par le Parlement, serait impossible en France. «Il n'y a eu de France que grâce à l'État, déclarait de Gaulle en 1960. La France ne peut se maintenir que par lui. Rien n'est aussi capital que la légitimité, les institutions et le fonctionnement de l'État.» La Constitution de la Ve République donne toutes les armes imaginables à l'exécutif pour assurer que les fonctionnaires seront rémunérés et pour garantir la continuité du service public.

D'une part, en France, l'Assemblée nationale a le dernier mot sur le Sénat en ce qui concerne le vote de la loi de finances. Rien de tel aux États-Unis, où représentants et sénateurs sont sur un pied d'égalité. Rien ne les contraint à un compromis, ce qui peut favoriser un blocage des institutio...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant