« Shutdown » : Obama tente de diviser les Républicains

le
0
À neuf jours de l'échéance du plafond de la dette, aucune négociation ne se profile entre démocrates et républicains. » Le «Shutdown» rend Wall Street instable

De notre correspondant à Washington

Après huit jours de suspension du fonctionnement normal du gouvernement fédéral, Barack Obama ne négocie toujours pas de sortie de crise avec les républicains. Moins blâmé pour l'impasse qui paralyse Washington que ses opposants républicains, le Président américain pose toujours comme préalable à toute discussion, un relèvement indispensable du plafond de la dette publique. «L'extorsion ne peut pas devenir une routine dans notre démocratie» a-t-il répété hier lors d'une conférence de presse. «Une décision de permettre un défaut (de paiement du Trésor) selon de nombreux patrons et économistes serait de folle, catastrophique et chaotique» souligne le chef de la Maison blanche, alors que Wall Street s'alarme du risque de scénario catastrophe.

Selo...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant