«Shutdown»: Obama se garde de crier victoire

le
0
Les républicains, notamment les Tea Party, ont beaucoup perdu dans leur offensive contre Barack Obama. Après presque quinze jours de crise, le président américain a assuré qu?il n'y avait «aucun gagnant» dans une crise qui a affaibli l'image du pays dans le monde.

Washington

Il n'y a rien de plus provisoire que les défaites et les victoires à Washington. Ceux qui ont gagné n'en profitent pas nécessairement très longtemps, parce que, rappelle le politologue Gordon Adams au «Figaro», «le système constitutionnel américain est une invitation permanente à la bataille». Les 24 milliards de dollars perdus en 16 jours de danse hystérique au-dessus du volcan budgétaire sont aussi là pour rappeler que le pays tout entier a souffert de la crise.

Si des centaines de milliers de fonctionnaires ont pu reprendre le chemin du travail ce jeudi, après le double vote du Sénat et de la Chambre sur la réouverture du gouvernement fédéral et le relèvement du pla...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant